LA CENTRALE NUCLÉAIRE DU BUGEY MENACE LA SAVOIE

D’apLacrès le professeur Laponche, physicien nucléaire, polytechnicien, et donc lui-même issu du sérail industriel énergétique : « Il y a une forte probabilité d’un accident nucléaire majeur en Europe… La France est dans l’erreur. Avec le nucléaire, elle s’obstine à privilégier une énergie non seulement dangereuse mais obsolète. »

Toute la Savoie est située à moins de 150 km de la centrale du Bugey. De surcroît, les vents d’ouest dominants amplifient les risques. Chambéry est à 50 km, Annecy à 70 km, que dire de Belley, du Bugey et du proche Dauphiné, qui seraient en cas d’accident une zone à évacuer sans retour. Et cette centrale a tout pour ne pas plaire : zone d’inondation, zone sismique, exposition aux attentats en étant à moins de 15 km de la piste de l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, soit à moins de deux minutes de détournement d’avion. Le site du Bugey accueille aussi ICEDA, une décharge nucléaire nationale à ciel ouvert, ainsi que le réacteur n° 1, arrêté depuis plus de 20 ans, mais non démantelé…

Qu’en serait-il si un accident grave se produisait au Bugey ? La Savoie entière perdrait son économie et son âme. Les eaux minérales d’Évian, de Thonon, d’Aix seraient impropres à la consommation, ou à défaut, délaissées par les consommateurs. Idem pour les reblochons, les tommes, Beaufort, Abondance ou autres chevrotins… mais aussi nos vins, et autres produits du terroir qui marquent l’identité savoyarde. L’économie touristique serait aussi anéantie. Qui viendrait encore en vacances se baigner dans un lac irradié, ou surfer une poudreuse d’isotopes radioactifs, ou rechercher le calme intérieur dans une montagne contaminée ? Le risque pour la Savoie est immense…

http://reporterre.net/La-centrale-nucleaire-du-Bugey-menace-la-Savoie