30 ANS APRES TCHERNOBYL, MANIFESTATIONS ANTI-NUCLÉAIRES SUR LE RHIN

RHINDes opposants au nucléaire français, allemands et suisses ont manifesté dimanche 24 avril sur sept ponts du Rhin pour commémorer les 30 ans de la catastrophe de Tchernobyl et exiger la fermeture en 2016 de la centrale alsacienne de Fessenheim, a-t-on appris auprès des organisateurs.

Ces rassemblements se sont déroulés sur des ponts situés entre Strasbourg et Bâle (Suisse). 

Sur le pont reliant Marckolsheim (Bas-Rhin) à Sasbach (Bade-Wurtemberg, Allemagne), les manifestants étaient 1.200 selon André Hatz, porte-parole de l’association Stop Fessenheim, 1.000 selon la préfecture. 

A Chalampé (Haut-Rhin), à quelques kilomètres seulement de la centrale de Fessenheim, des militants ont donné « une petite pièce franco-allemande pour se moquer de François Hollande », d’après Gilles Barthe, un des organisateurs. La préfecture y a dénombré environ 370 manifestants, tandis qu’elle en comptait 400 à Vieux-Brisach, un peu plus au nord.

Sur le pont de l’Europe, qui relie Strasbourg à son voisin allemand Kehl, quelque 300 manifestants, majoritairement allemands, se sont couchés sur le sol pour marquer une minute de silence, avant de jeter des fleurs dans le Rhin, en hommage aux victimes de la catastrophe de Tchernobyl, a constaté une journaliste de l’AFP…

http://actu.orange.fr/france/30-ans-apres-tchernobyl-manifestations-anti-nucleaires-sur-le-rhin-CNT000000nBoQs.html