Juin 07

LA RÉPUBLIQUE DES ȊLES MARSHALL PART EN CROISADE CONTRE LES ARMES NUCLÉAIRES

Iles marschallQuand la République des îles Marshall part en croisade contre les armes nucléaires, elle sait de quoi elle parle. C’est dans cet archipel situé au beau milieu de l’océan Pacifique que, le 1er juillet 1946, les États-Unis ont réalisé un essai nucléaire moins d’un an après les bombardements atomiques des villes japonaises de Hiroshima et de Nagasaki (respectivement le 6 et le 9 août 1945). Le premier d’une grande série : 66 autres vont suivre, dans l’air, sur barge ou dans des souterrains, sur les atolls tristement célèbres de Bikini et d’Enewetak. Le déluge ne s’est arrêté que le 22 juillet 1958. La puissance totale dégagée équivaut à l’explosion de 1,7 bombe de Hiroshima chaque jour pendant douze ans !…

Cinquante-huit ans après la fin des essais, les séquelles dévastatrices sur l’environnement et sur les populations se font toujours sentir.

Le 24 avril 2014, les îles Marshall ont décidé de réagir et de déposer, par la voix de M. deBrum, une bombe — juridique, celle-là — devant la Cour internationale de justice de La Haye.

… Les îles Marshall doivent affronter des États ayant ratifié le traité de non-prolifération nucléaire (TNP) — les États-Unis, la Russie, la France, le Royaume-Uni et la Chine — ainsi que des États non membres du TNP, mais possédant un arsenal nucléaire : l’Inde, le Pakistan, Israël et (vraisemblablement) la Corée du Nord.

… Après la plainte des îles Marshall, trois parlementaires français (7) ont posé des questions écrites au gouvernement pour savoir si la France allait s’enfermer dans un mutisme complet. Ce dernier s’est contenté de répondre : « La France a pris note de la requête introduite. » L’attente semble donc de rigueur. Est-elle tenable ?

Article complet et très détaillé sur :

http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2016/06/06/International-%3A-la-R%C3%A9publique-des-%C3%AEles-Marshall-part-en-croisade-contre-les-armes-nucl%C3%A9aires