400 SOLDATS AMÉRICAINS METTENT EN ACCUSATION TEPCO (JAPON)

TEPCOAu cours du grand tsunami de 2011, de nombreux soldats américains ont pris part à l’opération de sauvetage nommée “Opération de l’amitié”. Quatre cents d’entre eux, qui ont travaillé sur mer au voisinage de Fukushima, ont porté plainte contre TEPCO.

Theodore Holkomb, machiniste sur le sous-marin nucléaire « Donald Reagan », a travaillé au nettoyage d’hélicoptères ayant subi une pollution radioactive, et a été par la suite atteint d’un cancer dont il est mort en 2014 à l’âge de trente-cinq ans.

D’après le journal de bord et les témoignages de ses amis, il est possible qu’il ait été exposé à une forte irradiation provenant d’un nuage de fumée, ou bien d’eau dessalée, en se douchant ou en mangeant. Mais le Pentagone, dans un rapport publié en 2014, a nié l’impact de la  radioactivité sur lui, car son intensité avait été négligeable.

Beaucoup de plaignants malades ne reçoivent aucun secours pour se soigner. L’avocat Paul Barner dit : “Sachez qu’il y a,  aux  États-Unis, de nombreux « amis » abandonnés.” TEPCO répond : “Nous agirons convenablement selon la procédure ”. (Publié dans le journal Asahi, le 19 mai 2016)

http://www.fukushima-blog.com/2016/06/des-nouvelles-du-japon-nucleaire.html