Juin 23

LA CORÉE DU NORD A PROCÉDÉ A UN NOUVEAU TIR DE MISSILE D’UNE PORTÉE DE 400 KM

Corée du nordLe 22 juin, Pyongyang a tiré deux missiles ce mercredi matin, dont un a réussi à parcourir 400 km, provoquant les vives craintes de la Corée du Sud. L’autre lancement aurait quant à lui échoué.

L’inquiétude de la Corée du Sud est grandissante. Selon le ministère sud-coréen de la Défense, l’un de ces lancements de missiles Musudan a échoué, mais l’autre engin a pu parcourir 400 km. Ces révélations inquiètent également les États-Unis, dont les bases américaines de l’île de Guam, dans le Pacifique se trouvent à plus de 3 000 km de la Corée du Nord. La portée du Musudan serait de 2500 à 4000 kilomètres. Il pourrait donc atteindre la Corée du Sud, le Japon et l’île de Guam. Le département d’État américain a condamné ces tirs avec force, déclarant qu’il s’agissait d’une violation claire des résolutions de l’ONU interdisant à Pyongyang l’usage de toute technologie balistique. 

La tentative de lancement qui a probablement échoué a eu lieu vers 6h (minuit, mardi en France). Deux heures plus tard, le second Musudan a été lancé et a atterri en mer du Japon, à 400 kilomètres de là. Dans un communiqué, le ministère précise que « la Corée du Sud et les États-Unis mènent des analyses supplémentaires ». 

Ce serait le premier lancement réussi, après quatre essais ratés de tirs de Musudan en avril dernier et un pas en avant important pour la Corée du Nord, qui cherche à se doter d’une force de frappe nucléaire capable d’atteindre le continent américain. Les trois échecs d’avril avaient été perçus comme un revers avant un congrès historique du parti unique nord-coréen, censé célébrer les réussites du régime…  

afp.com/KCNA

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/la-coree-du-nord-a-procede-a-un-nouveau-tir-de-missile-d-une-portee-de-400-km_1804823.html