Juil 09

ENFANTS TOUCHÉS PAR LES CATASTROPHES NUCLÉAIRES : LE LOBBY LES PRIVE DU SEUL TRAITEMENT DISPONIBLE, LA PECTINE

pectineQue faire pour protéger la multitude d’enfants, dont tous les organes sont malades dans les territoires contaminés ? Principales victimes, leur situation s’aggrave d’année en année, seule la pectine comme adsorbant  permettant d’évacuer du corps les métaux lourds et les radionucléides est capable de les soulager.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la pectine de pomme est un véritable talon d’Achille du lobby atomique. C’est la seule explication de la guerre démentielle qu’il lui fait. En effet les organismes qui sont chargées de veiller à la sureté nucléaire, prétendent que les malades sont victimes de stress et de peurs irraisonnées. Pour la CEPN (Centre d’Etudes de la Protection dans le Nucléaire composé d’Areva, EDF, CEA et IRSN) reconnaître qu’une cure de pectine, connue pour sa capacité à éliminer le césium, est efficace pour améliorer la santé des enfants, c’est reconnaître qu’ils sont contaminés. Ainsi au nom de la religion de l’atome on condamne des centaines de milliers de jeunes à une vie amputée.

C’est criminel de la part de nos organismes d’État de proposer à la Biélorussie et au Japon qui ne demandent que ça, leur action par l’application du programme Core-ethos dont le rôle est d’étouffer les effets de la radioactivité, pour sauver l’image du pays aux dépends des victimes abandonnées.

Il en sera de même chez nous en cas de catastrophe, tout sera fait pour en minorer les effets, pour cacher la réalité des risques et des dégâts humains, leur but étant de sauver l’industrie nucléaire quel qu’en soit le prix, au nom de l’identité et de la « grandeur » de la France…

Réclamons que la pectine soit fournie aux enfants de la deuxième génération de Tchernobyl, quasiment tous malades, et à ceux de la première génération de Fukushima. En vue de la catastrophe atomique qui nous menace de plus en plus, réclamons également que la pectine soit disponible  pour la distribution en France, comme l’iode stable pour la thyroïde.

Pour lire la suite : http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2016/07/08/Incroyable-%21-la-fabrication-de-combustible-nucl%C3%A9aire-MOX-au-plutonium-va-reprendre-pour-le-Japon

Pour plus d’information sur la pectine : www.dissident-media.org/infonucleaire/compte_rend.doc