Juil 24

LE CHEF DE LA DIPLOMATIE SUD CORÉENNE SOULIGNERA LA MENACE NUCLÉAIRE DE PYONGYANG LORS DES RÉUNIONS DE L’ASEAN

Corée du SudVIENTIANE, 23 juil. (Yonhap) — Le ministre des Affaires étrangères Yun Byung-se a fait savoir ce samedi qu’il fera comprendre à la communauté internationale que les menaces nucléaires et balistiques vont au-delà des régions voisines alors qu’il assistera à une série de réunions menées par l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean), ont fait savoir des sources diplomatiques.

Il a fait ces remarques lors d’une rencontre avec des journalistes à l’aéroport international d’Incheon avant de se diriger vers Vientiane, capitale du Laos, où il tiendra des réunions avec ses homologues de l’Asean dans les jours à venir.

«Je soulignerai le fait que les menaces nucléaires et balistiques vont au-delà de la péninsule coréenne et de l’Asie du Nord-Est et affectent la communauté internationale», a-t-il dit. «En même temps, j’essayerai de transmettre un message à tous les pays participants pour que les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) soient complètement appliquées», a ajouté Yun.

Les chefs de diplomatie des pays de l’Asie-Pacifique se rassembleront à Vientiane et tiendront une série de réunions de l’Asean du 24 au 26 juillet. Le Forum régional de l’Asean (ARF), le plus grand rassemblement annuel sur la sécurité en Asie, se tiendra mardi prochain.

Yun projette de participer ce dimanche à la réunion des ministres des Affaires étrangères Corée du Sud-région du Mékong ainsi qu’à la réunion avec ses homologues des pays membres de l’Asean et à la réunion Asean plus trois impliquant aussi la Chine et le Japon, lundi et mardi respectivement, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères.

Yun assistera également à l’ARF auquel le ministre des Affaires étrangères nord-coréen Ri Yong-ho devrait aussi participer, selon le ministère. L’ARF comprend tous les pays des pourparlers à six.

Les réunions de l’Asean interviennent dans un contexte de tensions croissantes sur la péninsule coréenne suite aux tirs de missiles balistiques au mépris des avertissements de la communauté internationale.

Plus tôt ce jour-ci, l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a rapporté que Ri a quitté Pyongyang pour se diriger vers le Laos afin de participer à l’ARF.

Le chef de la diplomatie sud-coréenne a fait savoir que les préparations pour les dialogues avec ses homologues chinois, japonais et américain sont en cours mais à la question de savoir s’il y aura une rencontre avec Ri en marge des réunions, Yun a répondu «non pour le moment». «Comme les réunions sont des rencontres multilatérales, je n’écarte pas la possibilité d’un rendez-vous (avec Ri)», a-t-il indiqué.

http://french.yonhapnews.co.kr/news/2016/07/23/0200000000AFR20160723000200884.HTML