Août 12

LA BULGARIE ÉVOQUE UNE RELANCE DU PROJET DE CENTRALE NUCLÉAIRE DE BÉLÉNÉ

BulgarieLe Premier ministre bulgare Boïko Borissov a souhaité vendredi une relance du projet de centrale nucléaire de Béléné (nord), évoquant le montant des dédommagements dûs à la Russie après son abandon en 2012. « Nous devons réaliser ce projet avec des investissements privés« , a-t-il estimé à la télévision Nova, soulignant l’importance des sommes dues à la société russe Atomstroyexport.

Une cour internationale d’arbitrage a décidé en juin que la Bulgarie devait payer à Atomstroyexport 550 millions d’euros pour les deux cœurs de réacteurs commandés. L’un est construit et l’autre est à moitié achevé. La Bulgarie s’est efforcée sans succès de revendre ces équipements, qui n’ont pas été livrés et se trouvent toujours en Russie.

  1. Borissov avait lui-même renoncé au projet de centrale nucléaire de Béléné à son arrivée au pouvoir en 2012, en raison notamment de son coût total, évalué par Sofia à 10 milliards d’euros. Mais la Bulgarie, qui a déjà investi 708 millions dans le projet, voit aujourd’hui s’accumuler chaque jour 167 000 euros d’intérêts dûs à Atomstroyexport, a souligné M. Borissov. Il n’a pas précisé par quel partenaire privé le projet pourrait être financé.

Lancé en 1987 et interrompu à plusieurs reprises, le projet porte sur deux réacteurs russes de nouvelle génération de 1 000 MW chacun. La Bulgarie dispose actuellement d’une seule centrale nucléaire, à Kozlodoui (nord), avec deux réacteurs de 1 000 MW chacun, également de fabrication russe et dont l’exploitation expire en 2017 et 2021.

http://www.connaissancedesenergies.org/afp/nucleaire-la-bulgarie-evoque-une-relance-du-projet-de-centrale-de-belene-160812