Août 14

BURE : SOUS LE VILLAGE PAISIBLE, COMMENT SE PRÉPARE LE SITE D’ENFOUISSEMENT DES DÉCHETS NUCLÉAIRES CENSÉ TENIR 100 000 ANS

Bure… Un ascenseur conduit les employés et les visiteurs à 491 m de profondeur : une couche d’argile comme ultime rempart contre la radioactivité!

…les États-Unis stockent déjà sous terre des déchets issus du nucléaire militaire, tandis que l’Allemagne a, dès les années 70, enterré des déchets à faible et moyenne activité dans une ancienne mine de sel. Or, les deux sites ont connu leur lot d’avaries, « comme des incendies ou des infiltrations d’eau »…

…Aux États-Unis notamment, l’année 2014 a été marquée par plusieurs incidents, dont une explosion provoquée par l’utilisation d’une mauvaise marque de litière pour chat, matériau utilisée comme isolant, expliquait la radio NPR. En Allemagne, les autorités cherchent un nouvel endroit souterrain pour entreposer les déchets nucléaires, tout en essayant de trouver un moyen de récupérer ceux qui ont été enterrés dans une mine qui devait demeurer intacte des siècles et des siècles mais qui n’a pas tenu 50 ans

… Les opposants doutent que les milliards investis dans les sous-sols de Bure (le chantier est estimé à 35 milliards d’euros), n’empêchent tout retour en arrière. Ils estiment quant à eux qu’il est préférable de stocker les déchets en surface (NDLR: ou sub-surface c’est à dire quelques mètres de profondeur) tout en continuant de chercher une façon de faire baisser leur radioactivité. Scandalisés par la réalisation de travaux préparatoires au futur chantier Cigéo dans le bois Lejuc, ils ont occupé les lieux brièvement, en juin, puis les 16 et 17 juillet, avant d’en être délogés par les forces de l’ordre. En réponse, l’Andra a commencé à ériger un mur autour de la zone dans laquelle elle prévoit d’effectuer ses travaux….

http://www.francetvinfo.fr/societe/nucleaire/bure-sous-le-village-paisible-comment-se-prepare-le-site-d-enfouissement-des-dechets-nucleaires-cense-tenir-100-000-ans_1555389.html

NDLR : Ce week-end, mobilisation à Bure contre le projet de site nucléaire souterrain (pour plus de détail, voir article publié le 8 août dans « nouvelles de France »)