Sep 03

NUCLÉAIRE CIVIL EN IRAN: DEUX NOUVEAUX RÉACTEURS CONSTRUITS AVEC LES RUSSES

IRANL’Iran a annoncé, ce jeudi 1er septembre 2016, le lancement des travaux le 10 septembre prochain de deux nouveaux réacteurs nucléaires avec l’aide de la Fédération de Russie.

C’est le chef du programme nucléaire iranien, Ali Akbar Salehi, qui a fait cette annonce. Ces deux nouveaux réacteurs vont s’ajouter au réacteur de Bouchehr, également construit par les Russes et qui est déjà en fonction. Les travaux vont durer dix ans et le coût du projet, conclu en juillet 2015, sera de dix milliards de dollars.

Après l’accord nucléaire entre l’Iran et les grandes puissances, Téhéran et Moscou avaient signé un accord pour la construction de six réacteurs nucléaires civils en Iran. Les autres réacteurs seront construits sur un autre site, qui n’a pas encore été choisi. A terme, l’Iran veut construire 20 réacteurs nucléaires de 1 000 mégawatts chacun.

Relations irano-russes : une affaire qui roule

Malgré l’accord avec les grandes puissances, Téhéran ne cache pas ses ambitions pour développer son industrie nucléaire. Depuis un an, l’Iran et la Russie ont renforcé leurs relations. A la mi-août, Téhéran a autorisé la Russie – pour la première fois- à utiliser l’une de ses bases militaires, ainsi que son espace aérien, pour mener des frappes contre les groupes djihadistes en Syrie.

Les deux pays soutiennent financièrement et militairement le régime du président Assad. Téhéran et Moscou ont aussi témoigné de leur volonté d’établir un partenariat stratégique. Des accords ont également été signés pour coopérer dans le domaine économique, notamment énergétique.

Avec notre correspondant à Téhéran,  Siavosh Ghazi

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20160901-nucleaire-civil-iran-deux-nouveaux-reacteurs-partenariat-russie