Sep 07

AVEC LE DÉPART D’EMMANUEL MACRON, EDF PERD UN ALLIÉ AU GOUVERNEMENT

MacronEmmanuel Macron a défendu sans cesse les intérêts d’EDF tout en soutenant ses projets internationaux en particulier en Angleterre. Au gouvernement, il était un soutien important de l’électricien.

Tout au long du quinquennat, les soutiens d’EDF n’ont pas été légion au gouvernement. On peut en compter trois : Manuel Valls, Premier ministre, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et Emmanuel Macron, ministre de l’économie. Sur ces trois hommes voulant défendre l’électricien historique et le parc nucléaire hexagonal, il n’en reste plus qu’un en fonction, le premier. En revanche, les ministres qui souhaiteraient revoir le modèle EDF demeurent nombreux, à commencer par Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, Jean-Vincent Placé, secrétaire d’Etat chargé de la réforme de l’État, Barbara Pompilli, Secrétaire d’État chargée des Relations internationales sur le climat…

http://www.usinenouvelle.com/article/avec-le-depart-d-emmanuel-macron-edf-perd-un-allie-au-gouvernement.N430912#xtor=EPR-419&email=jguerry51@orange.fr