Sep 07

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L’ONU ADOPTE UNE DÉCLARATION CONDAMNANT LES TIRS DE MISSILES

tirs de missilesLe Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) a fortement condamné ce mardi les derniers tirs d’essai de missiles balistiques de la Corée du Nord en disant que ces lancements sont une «violation grave» des résolutions onusiennes.

Le Conseil a adopté une déclaration à la presse après avoir tenu une réunion d’urgence afin de discuter des trois tirs de missiles balistiques Rodong de portée moyenne du Nord lundi dernier. L’adoption de la déclaration signifie que même la Chine et la Russie ont convenu de condamner ces lancements.

«Les membres du Conseil de sécurité ont fortement condamné les tirs de missiles balistiques effectués par la République populaire démocratique de Corée le 5 septembre 2016», a dit la déclaration. «Ces lancements sont une violation grave des obligations internationales de la République populaire démocratique de Corée en vertu des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies

La déclaration de ce mardi, publiée seulement 10 jours après que le Conseil a adopté un document similaire condamnant le récent lancement de missile mer-sol balistique stratégique (MSBS), a également exhorté Pyongyang à «s’abstenir d’actions supplémentaires, dont des essais nucléaires, en violation des résolutions du Conseil de sécurité, et respecter ses obligations en vertu de ses résolutions».

La déclaration a également exhorté les pays membres de l’ONU à redoubler d’efforts pour appliquer les sanctions onusiennes contre le Nord. Elle a également dit que le Conseil continuera à surveiller étroitement la situation et prendre des mesures significatives supplémentaires.

Plus tôt dans la journée, l’ambassadeur japonais à l’ONU, Koro Bessho, a indiqué que le Conseil a montré une unité «plus forte». «Tous les membres ont reconnu que ces tirs sont une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité et des autres engagements. Ils sont tous opposés et ont condamné les lancements», a dit Bessho à des journalistes après la réunion.

L’ambassadrice américaine Samantha Power a déclaré avoir été sûre que le Conseil adopterait une déclaration quand le Nord a effectué avec succès un tir d’essai de MSBS. «Le Conseil de sécurité doit rester sans équivoque et uni pour condamner ces tirs et nous devons prendre des actions pour faire appliquer les mots écrits sur papier pour faire respecter nos résolutions», a-t-elle dit, en appelant à une mise en œuvre rigoureuse des sanctions onusiennes.

L’ambassadeur adjoint de la Corée du Sud auprès de l’ONU Hahn Choong-hee a également appelé à plus d’efforts pour empêcher le programme d’armes nucléaires du Nord. «Le développement des capacités nucléaire et balistique de la Corée du Nord continuera à poser une menace sérieuse à la paix et la sécurité régionales», a-t-il déclaré.

Le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a salué la déclaration du Conseil de sécurité en disant qu’elle est «un avertissement fort contre les provocations balistiques à répétition de la Corée du Nord» et «une expression de la détermination commune pour un changement d’attitude de la Corée du Nord».

«Le gouvernement accueille favorablement l’annonce rapide de la dénonciation du Conseil de sécurité […] et continuera ses efforts diplomatiques pour l’application fidèle de la résolution du Conseil en coopération étroite avec la communauté internationale», a indiqué le ministère dans un briefing de presse.

http://french.yonhapnews.co.kr/news/2016/09/07/0200000000AFR20160907001400884.HTML