Oct 13

UN ROMAN PRÉMONITOIRE ? « RÉSILIENCE » DE YANNICK MONGET

livre100 jours avant l’effondrement. A Paris, en Chine, de curieux incidents se produisent à proximité de réacteurs nucléaires. Un virus informatique (inspiré d’une histoire vraie) semble avoir réussi à prendre le contrôle de nombreuses centrales. Les services du renseignement français se mettent en alerte pour déjouer la plus grande menace jamais affrontée.

2 ans après l’effondrement

 En Antarctique, des survivants s’organisent dans des bases de haute technologie abritant un écosystème reconstitué. La surface du globe est ravagée par la radioactivité et les menaces de résurgence du virus noir, qui a décimé la plus grande partie de l’humanité. Extrêmement documenté, ce thriller très contemporain, aux accents de blockbuster américain, alterne les chapitres avant et après la catastrophe, dans un enchaînement implacable. L’auteur s’appuie sur de fortes convictions écologistes et anti-nucléaires et parsème son livre de références à de véritables incidents, comme le virus stuxnet conçu en 2010 par les États-Unis (NSA) pour prendre le contrôle des centrales iraniennes. Entre jeux de lobbies, dessous du nucléaire civil et pressions politiques, cette course contre la montre décrit un univers où l’irresponsabilité n’a d’égal que l’aveuglement de ceux qui menacent le destin de la planète tout entière.

Yannick Monget a 36 ans. Il est le président fondateur du groupe Symbiome, qui développe des projets de sensibilisation, de recherche et de développement pour l’environnement. Son roman a été salué par Corinne Lepage : « Le lecteur ne sortira pas indemne de réflexion sur cette aventure. »

Yannick Monget est également l’auteur du thriller Gaïa, paru chez Bragelonne (2012).

ISBN : 2732477818
Éditeur : Editions de la Martinière (2016)

Prix : 22,90 €