Oct 27

LES AUTOLIB’ PRÉFÈRENT ROULER AVEC DU COURANT DIRECT ÉNERGIE PLUTÔT QU’EDF

direct-energiePour se recharger en courant d’origine renouvelable, les voitures électriques Autolib’ ont quitté EDF pour Direct Énergie. À Bordeaux et Lyon, Bolloré utilise l’énergie verte de la CNR (Compagnie Nationale du Rhône).

Autolib’ a changé de fournisseur d’énergie renouvelable. Le service francilien d’autopartage de voitures électriques a souscrit à l’offre d’énergie verte de Direct Énergie pour alimenter ses 1.100 stations et leurs 6.100 bornes de recharge et ce depuis le mois d’octobre 2016.

Le troisième fournisseur d’énergie en France derrière EDF et Engie, s’est engagé à acheter en France des « certificats d’origine » garantissant qu’une quantité d’électricité renouvelable sera injectée en amont sur le réseau électrique ordinaire, quantité équivalente  à la consommation annuelle des 4.000 véhicules Autolib’ en circulation.

Autrement dit, avec ce système, le courant « vert« , certifié par des garanties d’origine, permet à un client (Bolloré, ici) de s’assurer qu’au moment où il utilise du courant, une quantité équivalente d’électricité produite à partir d’énergies renouvelables (solaire, éolien ou hydraulique principalement) est injectée dans le réseau électrique.

Les autres services d’autopartage du groupe Bolloré, situés en région (Bluely à Lyon et Bluecub à Bordeaux) ont choisi, sur le même principe, des offres de fourniture d’énergie renouvelable de la Compagnie Nationale du Rhône. Ce producteur d’énergie 100% hydraulique, bénéficie de l’électricité produite par ses barrages.

En quittant EDF, Bolloré a-t-il voulu se séparer du principal producteur d’énergie nucléaire mondial, dont l’image, en dépit de son virage vers les énergies renouvelables, cadre mal avec la démarche écoresponsable que défendent les Autolib’ depuis leur lancement en 2011 ?

Le groupe français n’a pas oublié qu’il avait été épinglé mi-2014 par le jury de déontologie publicitaire. Cet organisme lui avait reproché, à la suite d’une plainte de l’Observatoire du nucléaire (lobby anti-atome) d’avoir employé le terme « écologique » dans une publicité alors que 75% de l’énergie produite en France est d’origine nucléaire…

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/les-autolib-preferent-rouler-avec-du-courant-direct-energie-plutot-qu-edf-1052481.html