Oct 30

UNE GUERRE NUCLÉAIRE POURRAIT DÉBUTER POUR UNE HISTOIRE D’EAU

guerre-de-leauDes scientifiques de l’Onu ont dévoilé la cause probable de la première guerre nucléaire de l’histoire et les pays qui pourraient la déclencher.

L’Inde et le Pakistan pourraient déclencher la première guerre nucléaire à cause de l’accès à l’eau potable et des conflits liés aux ressources en eau du fleuve Indus, affirment les scientifiques de l’Université des Nations unies (UNU).

« Le bassin de l’Indus est une « bombe à retardement » qui peut exploser à tout moment, ce qui aggraverait le déficit de ressources en eau dans la région et provoquerait des changements climatiques irréversibles. Il y a d’autres conflits sur l’accès à l’eau potable que nous analysons pour que la Terre puisse rester dans le cadre de l’utilisation pacifique et durable de l’eau potable », a déclaré Vladimir Smakhtine, directeur de l’Institut de l’UNU sur l’eau, l’environnement et la santé, à Hamilton (Ontario, Canada).

Selon le scientifique, les tensions entre les deux puissances nucléaires rivales se sont intensifiées ces dernières années. Il y a un mois, l’Inde a déclaré avoir mis fin aux travaux de la Commission bilatérale indo-pakistanaise pour les eaux de l’Indus, établie par le Traité des eaux de l’Indus, signé en 1960.

En septembre 2016, le gouvernement indien a exprimé son intention de sortir de ce traité, ce qui a été considéré par Islamabad comme un « acte hostile » voire « une déclaration de guerre ».

Selon les experts de l’UNU, la question concernant l’eau dans cette région est un problème grave qui menace de provoquer une guerre entre ces deux États dans un avenir proche.

Selon Robert Wirsing, un des auteurs du rapport de l’UNU, l’histoire des conflits entre trois puissances nucléaires de la région, à savoir l’Inde, le Pakistan et la Chine montre que le risque d’escalade du conflit, notamment avec une dimension nucléaire, est élevé dans les années à venir. Le renoncement au Traité des eaux de l’Indus ne ferait qu’élever cette possibilité.

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201610291028439998-guerre-nucleaire-eau/