Nov 12

JOURNAL US: CE «MONSTRE SOUS-MARIN» MIS AU POINT PAR L’URSS

sous-marinÀ l’époque de la guerre froide, l’Union soviétique a réussi à mettre au point un sous-marin redoutable. Une célèbre revue américaine revient sur son histoire…
L’Union soviétique a créé les plus grands sous-marins au monde, les submersibles du projet 941 Akoula (Requin), « une des armes les plus redoutables » jamais mises au point par l’homme, écrit l’expert de la revue The National Interest Kyle Mizokami.
Ces monstres sous-marins étaient capables de détruire jusqu’à 200 cibles à l’aide d’ogives dont chacune était six fois plus puissante que la bombe larguée à Hiroshima. Ces sous-marins étaient capables de « raser des pays entiers », indique l’expert.
Les sous-marins du projet 941 Akoula (code de l’Otan Typhoon) étaient créés pour faire partie de la triade nucléaire de l’URSS et pour réagir à l’apparition des sous-marins américains de type Ohio, rappelle le spécialiste.
Les Akoula étaient construits pour pouvoir opérer dans l’Arctique, grâce à une coque renforcée qui leur permettait de briser la glace polaire. Le sous-marin faisait 173 mètres de long et avait un déplacement d’eau de 48 000 tonnes. Grâce à ses deux réacteurs nucléaires, il pouvait se déplacer à une vitesse de près de 43 km/h. Le submersible était équipé de missiles balistiques R-39 pouvant atteindre n’importe quel point sur le territoire des États-Unis. Bien que l’Akoula ait été muni de 20 missiles contre 24 pour l’Ohio américain, chaque missile R-39 était doté de dix ogives nucléaires à pointage individuel, lui permettant de détruire simultanément dix cibles différentes.
L’Union soviétique voulait construire huit sous-marins Akoula, mais n’en a produit que six. Actuellement, la Marine russe ne compte qu’un seul sous-marin de ce type, le Dmitri Donskoï.
En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/defense/201611121028662048-urss-submercible-histoire/