Nov 15

DÉCHETS RADIOACTIFS : AREVA AUTORISÉE À DOUBLER LES CAPACITÉS D’ENTREPOSAGE DE LA HAGUE

la-hagueUn décret autorisant Areva à modifier l’usine de traitement d’éléments combustibles irradiés provenant des réacteurs nucléaires à eau ordinaire (dite « UP3 A ») implantée dans l’établissement de La Hague (Manche) est paru au Journal officiel du 9 novembre. Ce nouveau décret double les capacités d’entreposage de conteneurs de déchets. « Le texte autorise Areva à entreposer (…) 12.636 colis supplémentaires de déchets issus du traitement de substances radioactives, principalement des déchets vitrifiés de haute activité et à vie longue, la capacité d’entreposage actuelle autorisée de 12.240 colis de déchets vitrifiés arrivant à saturation en 2017« , résume le décret.

Ces déchets, qui émettent un rayonnement important, nécessitent un entreposage de longue durée, compris entre 50 et 100 ans. Cet entreposage permet la décroissance des rayonnements avant l’enfouissement des déchets dans le Centre industriel de stockage géologique (Cigéo), dont la construction est prévue près de Bure (Meuse). L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), consultée sur le projet de décret, avait rendu en septembre un avis favorable.

Jusqu’à 24.876 colis de déchets vitrifiés

Le site produit des conteneurs en acier inoxydable pour le conditionnement des produits de fission extraits du combustible usé (les CSD-V, pour conteneur standard de déchets vitrifiés). Jusqu’à maintenant, rappelle l’avis de l’Autorité environnementale, l’usine pouvait stocker 12.348 de ces colis : 3.600 conteneurs dans l’atelier de vitrification et 8.748 conteneurs dans trois fosses dédiées, numérotées 10, 20 et 30. Le nouveau décret autorise la construction de trois nouvelles alvéoles, numérotées 40, 50 et 60.

Les capacités d’entreposage prévues atteindront 3.600 conteneurs dans l’atelier de vitrification, 4.428 colis pour les fosses 10 et 20, 8.424 pour les fosses 30 et 40 et 8.424 pour les fosses 50 et 60, soit un total de 24.876 colis. « La durée d’entreposage de chaque colis est limitée à cent ans« , précise le décret.

Par ailleurs, le site produit aussi des conteneurs standards de déchet compactés (CSD-C) servant à empaqueter les déchets métalliques des gaines de combustible et de leurs embouts. Le cumul de ces colis et des colis de déchets vitrifiés est fixé à 49.412.

Article de Philippe Collet, journaliste, rédacteur spécialisé

http://www.actu-environnement.com/ae/news/dechets-radioactifs-areva-autorise-doubler-capacites-entreposage-la-hague-27859.php4