Déc 05

L’ÉVENTUEL FUTUR CHEF DU PENTAGONE « SERAIT » POUR LE DÉSARMEMENT NUCLÉAIRE

chef-pentagoneFavori du président élu Donald Trump, le présumé futur secrétaire à la Défense envisagerait une réduction du stock des têtes nucléaires. Le général des Marines américains James Mattis, qui tient la corde pour occuper le poste de secrétaire à la Défense des États-Unis dans la future équipe de Donald Trump, serait partisan d’une réduction du nombre de missiles nucléaires, selon les médias britanniques.

 « Nous devons préciser le rôle des armes nucléaires. Sont-elles uniquement des armes de dissuasion nucléaire ? Si c’est bien le cas, nous devons le dire et établir le nombre exact de missiles », a déclaré James Mattis, cité par le Guardian.
Selon lui, une limitation permettrait de réduire l’ambiance pesante ainsi que la menace de fausse alerte.
En 2015, le général avait notamment remis en question la nécessité de maintenir en état 1 000 fusées intercontinentales balistiques (ICBM).

D’après le Wall Street Journal, James Mattis serait le premier choix de Donald Trump pour occuper le poste de secrétaire à la Défense des États-Unis dans un futur proche.

https://fr.sputniknews.com/international/201612041029002627-missiles-armesnuclaires-defense-secretaire-dissuasion/