Déc 16

JAPON: ARRÊT D’UN RÉACTEUR NUCLÉAIRE, PLUS QUE DEUX EN SERVICE

japonUn réacteur nucléaire a été éteint vendredi au Japon pour une maintenance de routine de plusieurs mois, ne laissant que deux unités en service sur un parc ramené à 42 après l’accident de Fukushima.
La compagnie Kyushu Electric Power a indiqué dans un communiqué que l’unité Sendai 2 (sud-ouest) serait stoppée ce jour pour trois mois en théorie.
Cet arrêt intervient alors que la tranche contiguë, Sendai 1, vient d’être remise en marche après avoir elle aussi connu une session d’entretien de deux mois.
Les réacteurs nucléaires japonais doivent être arrêtés pendant plusieurs semaines après environ 13 mois de fonctionnement afin d’effectuer divers contrôles et de renouveler les assemblages de combustible.
Kyushu Electric Power a accepté de réaliser des examens plus poussés, en réponse aux exigences du gouverneur de la région, pour vérifier la capacité des installations face aux risques de catastrophe naturelle.
L’élu, Satoshi Mitazono, avait exigé davantage de garanties de sûreté après les violents séismes qui ont touché Kyushu en avril. Il avait même demandé l’arrêt anticipé des réacteurs pour procéder aux inspections nécessaires, une requête rejetée par la compagnie.
Sur un parc de 42 unités (contre 54 avant l’accident de Fukushima en mars 2011), outre Sendai 1, seulement Ikata 3 (sud-ouest également) est opérationnel dans l’archipel où des mesures d’économie d’électricité ont été prises et où les centrales thermiques tournent à plein régime pour garantir un approvisionnement suffisant.
Malgré sa volonté farouche de relancer tous les réacteurs jugés sûrs par l’Autorité de régulation nucléaire, le gouvernement se heurte parfois aux réticences des élus locaux et surtout à l’opposition des écologistes, qui n’hésitent pas à faire appel à la justice pour entraver le processus, jugeant que les leçons de Fukushima n’ont pas été tirées.
Pour des raisons techniques et géographiques, tous les réacteurs nucléaires du Japon sont situés en bord de mer et en zone sismique, les exposant à des risques accrus.

http://www.romandie.com/news/Japon-arret-dun-reacteur-nucleaire-plus-que-deux-en-service/762256.rom