Déc 21

SUISSE : LE RÉACTEUR DE BEZNAU 1 N’EST PAS AUTORISÉ À REDÉMARRER

suisseAlors qu’Axpo voulait reprendre l’exploitation de sa centrale, l’inspecteur du nucléaire a décidé de prolonger la phase de tests.

Beznau I ne redémarrera pas à la fin de l’année, comme le souhaitait Axpo. L’Inspection fédérale du nucléaire (IFSN) a décidé de prolonger la phase de tests de la centrale nucléaire au moins jusqu’au printemps 2017, comme elle l’a confirmé hier au Tages-Anzeiger.
Axpo avait pourtant annoncé à la mi-novembre que la plus vieille centrale du monde, à l’arrêt depuis mars 2015, était prête à être réenclenchée. Pour mémoire, le réacteur a été stoppé suite à la découverte d’irrégularités. L’arrêt avait ensuite été prolongé suite à la découverte, l’été suivait, de 925 petits trous dans l’acier de la cuve du plus vieux réacteur du monde. Après examen, l’exploitant s’était cependant montré confiant: «À nos yeux, rien ne s’oppose à ce que Beznau I fonctionne jusqu’en 2030», avait-il écrit dans un communiqué datant du 16 novembre. Axpo avait ainsi remis le dossier documentant ses vérifications à l’IFSN.
Plus d’un mois plus tard, l’examen des documents remis à l’IFSN semble donc avoir laissé l’inspectorat sur la réserve. Elle a demandé des informations plus approfondies à Axpo, à rendre pour le 31 mars 2017. Malgré tout, Axpo déclare rester convaincu que sa centrale peut redémarrer.
L’association antinucléaire Greenpeace, qui ne fait aucune confiance en les déclarations d’Axpo, a accueilli la nouvelle avec joie. «Heureusement que l’IFSN ne s’est pas laissé convaincre d’entrer dans le jeu de Beznau. Mais le manque de transparence concernant l’état réel de la plus vieille des centrales de la planète reste problématique, commente le spécialiste du nucléaire de l’association Stefan Füglister. Et Axpo devrait bien réfléchir si elle ne devrait pas mettre fin à sa dispendieuse et dangereuse expérience avec Beznau
Selon les recherches du Tages-Anzeiger, l’arrêt de Beznau I aura jusqu’ici coûté près de 200 millions de francs à ses propriétaires. A cela s’ajouteront probablement les nouveaux frais occasionnés par la prolongation de cette coupure.
Prochain épisode au printemps prochain

Article de Lucie Monnat

http://www.tdg.ch/suisse/Beznau-I-n-est-pas-autorisee-a-redemarrer/story/24551385