Jan 26

DES CONGRESSISTES AMÉRICAINS PROPOSENT DE PRIVER TRUMP DU «BOUTON NUCLÉAIRE»

CongrèsPréoccupés par les déclarations retentissantes faites par Donald Trump avant son installation à la Maison Blanche, des congressistes américains ont proposé de limiter l’utilisation de l’arme nucléaire.

Deux membres du Parti démocrate américain, le sénateur Ed Markey et le congressiste Ted Lieu, préoccupés par le droit donné au président des États-Unis de déclencher une guerre nucléaire à tout moment, ont soumis mardi au Congrès américain un projet de loi lui interdisant de recourir en premier aux armes nucléaires contre d’autres pays.

« Cette loi interdira au président de porter en premier une frappe nucléaire sans que le Congrès ait déclaré la guerre. Le problème de « la première frappe » est devenu critique étant donné que le président Donald Trump a le droit d’entamer une guerre nucléaire à tout moment », stipule une déclaration commune des élus.

Le sénateur Markey a rappelé à cet effet que le nouveau locataire de la Maison Blanche avait envisagé l’éventualité d’une frappe nucléaire contre les terroristes.

« Dans l’hypothèse d’une crise avec un autre pays disposant d’un arsenal nucléaire, cette politique aggrave le risque d’escalade nucléaire incontrôlée », estime le sénateur.

Ted Lieu estime pour sa part que le Congrès devait œuvrer pour maintenir la stabilité globale en minimisant l’éventualité d’utilisation en premier des armes nucléaires par les États-Unis.

https://fr.sputniknews.com/international/201701251029765360-projet-loi-limitation-arme-nuclaire-congres-us/