«

»

Jan 28

ÉLECTRICITÉ : IMPORTATIONS ET EFFACEMENTS ONT COMPENSÉ LES RÉACTEURS NUCLÉAIRES À L’ARRÊT

EDFComme attendu, les dix derniers jours ont été difficiles pour le réseau électrique français, annonce RTE ce vendredi 27 janvier 2017.

La pointe de consommation a atteint jusqu’à 93.000 mégawatts (MW). Ce niveau de demande est élevé, mais reste en dessous des niveaux de février 2012 (102.400 MW) et de décembre 2010 (96.700 MW). Toutefois, compte tenu de l’indisponibilité importante du parc nucléaire, le réseau a subi d’importantes contraintes. La disponibilité du parc de production français a été réduite à 90.000 MW en moyenne, explique le gestionnaire de réseau.

RTE précise que les renouvelables ont couvert une part importante de la demande : jusqu’à 17% les mercredi 18 et jeudi 19 janvier. Par ailleurs, malgré une situation tendue, aucun des moyens exceptionnels n’a été activé pour éviter un black-out : alerte Eco2mix, interruption de 21 sites industriels, baisse de 5% de la tension, coupures localisées, tournantes et limitées à 2h00

Espagne, Belgique et Allemagne répondent présent

Tout d’abord, RTE a pu assurer l’équilibre entre la consommation et la production lors de cette période de grand froid grâce aux importations. « L’Espagne (1.352 MW en moyenne), la Belgique (1.015 MW en moyenne) et l’Allemagne (772 MW) ont été les trois pays les plus exportateurs vers la France », explique RTE. Ces importations ont été rendues possibles grâce au renforcement de la coopération entre les gestionnaires de réseaux européens.

Ensuite, l’effacement a permis de réduire la consommation aux moments les plus critiques. Mercredi 25 janvier, la baisse a atteint jusqu’à 2.200 MW. Une telle réduction correspond à la consommation de Paris intra-muros. Enfin, « plus d’un Français sur deux a modifié ses habitudes électriques pour qu’il n’y ait pas de coupure d’électricité », indique RTE se basant sur un sondage qu’il a commandé à l’Ifop…

Article de Philippe Collet, journaliste, Rédacteur spécialisé

Pour plus de détails :

http://www.actu-environnement.com/ae/news/electricite-importation-effacement-arret-reacteurs-nucleaires-28359.php4