«

»

Fév 05

MALGRÉ L’ATTITUDE DES USA, L’IRAN RÉITÈRE QU’IL NE PRODUIRA AUCUNE ARME NUCLÉAIRE

Téhéran assure qu’il sera fidèle à son engagement de ne pas produire d’armes nucléaires, malgré l’intention de Donald Trump de réviser l’accord international sur le nucléaire iranien.

Téhéran n’entend pas produire d’armes nucléaires, malgré la menace des États-Unis de sortir du Plan d’action conjoint sur le programme nucléaire iranien signé en juillet 2015, a déclaré Hossein  Amir-Abdollahian, conseiller du président du Parlement iranien pour les affaires internationales.

«  Premièrement, l’Iran n’a jamais aspiré à produire des armes nucléaires. Le chef religieux d’Iran avait signé une fatwa (décret des dirigeants religieux, pratique courante en Iran) l’interdisant. Et si c’est interdit, nous n’allons pas en produire ni en utiliser. Notre politique à cet égard ne changera pas. Cependant l’utilisation des technologies pacifiques est justement le point sur lequel l’Iran se penche actuellement  », a-t-il déclaré dans une interview à RT.

Abdollahian a souligné que le Plan d’action conjoint sur le programme nucléaire iranien entre les États-Unis et six autres États était un accord international et que les États-Unis ne pourraient pas facilement en sortir, ajoutant que si Washington fait une telle démarche Téhéran sera prêt à «  brûler  » le document à son tour.

«  Du coup, nous observons attentivement ce que décidera (le président des États-Unis Donald) Trump. Notre réponse à sa décision sera rapide et efficace  », a martelé Hossein  Amir-Abdollahian.

L’Iran veut construire des navires à propulsion nucléaire

Le Plan d’action conjoint a été signé à  Vienne, en  Autriche, le 14 juillet 2015, par les huit parties suivantes  : les cinq membres permanents du  Conseil de sécurité des Nations unies  (les  États-Unis, la  Russie, la  Chine, la  France, le Royaume-Uni  et l’Allemagne), ainsi que l’Union européenne  et la République islamique d’Iran.

Il s’agit d’un accord permanent entre les parties visant à lever les sanctions imposées à l’Iran par les États-Unis, l’Union européenne et les Nations Unies. En contrepartie, l’Iran s’est engagé à restreindre son  programme nucléaire  à long terme.

Lors de sa campagne électorale, le président américain a déclaré qu’il considérait cet accord signé par l’administration de son prédécesseur Barack Obama comme «  honteux  » pour les États-Unis et qu’il le réviserait en cas de son élection.

https://fr.sputniknews.com/international/201702041029937375-iran-usa-nuclaire-plan/