Fév 07

CORÉE DU SUD : LA JUSTICE ORDONNE L’ARRÊT D’UN RÉACTEUR NUCLÉAIRE

CoréeLe tribunal administratif de Séoul a ordonné ce mardi au gouvernement de revenir sur sa décision de prolonger l’exploitation du réacteur Wolseong-1, qui aurait dû être mis hors service en 2012.
Le tribunal a décidé en faveur d’une association de riverains qui demandait l’annulation de l’extension de 10 ans de l’exploitation du réacteur Wolseong-1, situé à Gyeongju, à 400km au sud-est de Séoul. Les juges ont cité des lacunes procédurales dans le processus d’extension de la durée de vie du réacteur.
La Commission sur la sûreté et la sécurité nucléaires a fait part de son intention de faire appel du jugement, affirmant avoir respecté les démarches nécessaires lors de la réactivation du réacteur.
Le réacteur sera désactivé le temps que la Cour suprême rende son verdict. Cette fermeture aura peu d’impact sur la production en électricité du pays, a fait savoir un responsable de Korea Hydro & Nuclear Power Co.
Wolseong-1 avait été désactivé en 2012 après être arrivé au terme de ses 30 ans de vie utile. La Commission sur la sûreté et la sécurité nucléaires avait toutefois rallumé le réacteur en juin 2015 dans l’optique de l’exploiter pendant encore dix ans. Cette décision a provoqué la crainte des habitants de la région, quelques années seulement après l’accident nucléaire à Fukushima au Japon.
La Corée du Sud opère 23 réacteurs nucléaires, qui fournissent environ 30% de son énergie électrique.

http://french.yonhapnews.co.kr/national/2017/02/07/0300000000AFR20170207002700884.HTML