«

»

Fév 20

HAMON-JADOT : UN ACCORD POUR SORTIR DU NUCLÉAIRE ?

Hamon JadotEXCLUSIF – Fermeture des centrales, abandon de Notre-Dame-des-Landes, dose massive de proportionnelle… Le projet commun sur lequel doivent s’accorder les deux candidats à la présidentielle, Benoît Hamon et Yannick Jadot, est en phase de finalisation.

Les équipes de Benoît Hamon et de Yannick Jadot négocient pour s’accorder sur un projet commun. (Sipa)

Ils ne se quittent plus d’une semelle. Depuis une semaine, les proches de Benoît Hamon et de Yannick Jadot multiplient les échanges. « Les discussions avancent bien et c’est une excellente nouvelle, se réjouit Jadot. J’ai bon espoir qu’il existe en milieu de semaine un projet écologiste social et européen partagé entre Benoît Hamon et moi et, je l’espère, Jean-Luc Mélenchon et d’autres. Je ne serai pas celui qui laissera passer ce moment politique aussi inattendu qu’historique. » Les choses ne sont pas si simples : un déplacement commun entre le socialiste et l’écolo était envisagé pour le début de la semaine, avant d’être reporté. Le plus dur, toutefois, est derrière eux. Depuis que Hamon déclare être devenu écolo et ne plus croire au dogme de la croissance, le terrain est déminé. « Le ton des socialistes avec nous a changé par rapport à 2012« , note Jérôme Gleizes, l’un des négociateurs écologistes. « Nous avons écrit un relevé de conclusions commun« , raconte un négociateur socialiste.

Jamais les écolos n’ont obtenu un texte aussi proche de leur projet

Que dit l’accord, en l’état? Les deux équipes se sont entendues sur la sortie du nucléaire, thème identitaire s’il en est pour les écologistes.

« Oui, il y a un principe de sortie« , confie un négociateur socialiste. Avec comme échéance des dates proches du scénario de l’association négaWatt, soit l’année 2050.

Les centrales les plus vétustes devant être fermées durant le prochain quinquennat.

Toujours au rayon nucléaire, le centre d’enfouissement en profondeur des déchets de Bure (Meuse) devrait être abandonné. « Il y a un accord de principe », se félicite-t-on côté écolo. « A priori, nous ne sommes pas en désaccord avec cela. Mais on veut bien comprendre, donc on vérifie« , précise-t-on dans l’équipe de Hamon. La seule divergence est sur le nucléaire militaire. « On propose d’abandonner la force aéroportée mais, en signe de bonne volonté, de garder les sous-marins, indique un membre de la direction écolo. Chez Hamon, ils disent qu’avec Trump et Poutine au pouvoir le contexte n’est pas au désarmement. »

Sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Hamon s’était déjà beaucoup avancé lors de la primaire en expliquant qu’il suspendrait la déclaration d’utilité publique parce que cette infrastructure créerait « plus de discorde et de désordre qu’elle n’apporte[rait] de perspectives économiques« . Une façon d’enterrer le projet. Ce que l’accord confirmera. « Mais il faudra trouver des compensations pour développer le tissu économique nantais« , explique un négociateur socialiste. « On va aller travailler en profondeur sur tout ce qu’EELV appelle les ‘grands projets inutiles’ comme le Lyon-Turin« , ajoute ce même interlocuteur. Jamais les écologistes n’ont obtenu un texte aussi proche de leur projet.

«La proportionnelle intégrale, non. Avec une prime majoritaire, c’est le maximum de ce que l’on peut accepter»

Reste la proportionnelle. L’idée de l’appliquer dès les prochaines législatives a été soulevée pour être aussi tôt écartée en raison de son infaisabilité. La dose devrait être massive. « La proportionnelle intégrale, non. Une proportionnelle avec une prime majoritaire, c’est le maximum de ce que l’on peut accepter. Mais une grande partie des nôtres sont pour un scrutin mixte combinant majoritaire et proportionnelle », développe un proche de Hamon.

Ultime obstacle : la négociation sur les législatives. Une fois l’accord global conclu, les sympathisants écolos devront encore le valider. Le vote devrait être organisé cette fin de semaine. Seulement après, Jadot pourra retirer sa candidature.

Article d’Arthur Nazaret – leJDD.fr

http://www.lejdd.fr/Politique/Hamon-Jadot-un-accord-pour-sortir-du-nucleaire-848693