«

»

Fév 24

NUCLÉAIRE NORD-CORÉEN: PYONGYANG LANCE UN ULTIMATUM A WASHINGTON

CoréeLe ton monte entre Pyongyang et Washington: la Corée du Nord s’engage à renforcer sa capacité nucléaire tant que les États-Unis ne changeront pas leur cap politique à l’égard du pays. Washington entend de son côté renforcer ses défenses contre les missiles nord-coréens.

La Corée du Nord appelle les États-Unis à modifier leur ligne politique à l’égard de Pyongyang, sinon le pays n’aura d’autre choix que de renforcer sa capacité nucléaire, écrit le Rodong Sinmun, l’organe du parti communiste nord-coréen.

« Tant que les États-Unis ne changent pas leur politique vis-à-vis de la Corée du Nord et n’arrêteront pas l’hystérie médiatique autour de notre pays, nous continuerons à renforcer notre capacité militaire, avant tout nos arsenaux d’armes nucléaires », souligne le quotidien.

La Corée du Nord, poursuit le journal, appelle les États-Unis à « bien réfléchir et à faire un choix stratégique », ce qui serait « avantageux pour Washington lui-même ».

Au demeurant, la Corée du Nord a, à plusieurs reprises, insisté sur la nécessité de rétablir les relations diplomatiques bilatérales avec les États-Unis et de signer un accord de paix entre les deux pays, tandis que Washington a jusqu’à présent refusé d’aborder ce sujet.

Le Conseil de sécurité de l’Onu avait déjà condamné lundi à l’unanimité le tir de missile effectué la veille par la Corée du Nord et menacé de « prendre de nouvelles mesures significatives » contre Pyongyang. Les résolutions de l’Onu interdisent à Pyongyang tout programme nucléaire ou balistique. Depuis le premier essai nucléaire nord-coréen de 2006, le régime a essuyé six volées de sanctions qui ne l’ont pas convaincu d’abandonner ses ambitions militaires.

Donald Trump avait aussi déjà annoncé sa volonté d’augmenter les capacités de la défense antimissile américaine face aux menaces nord-coréenne et iranienne.

https://fr.sputniknews.com/international/201702241030213210-nucleaire-nord-coreen-washington/