Mar 02

CENTRALE DE GOLFECH : UN RÉSEAU MILITANT RELÈVERA « QUOTIDIENNEMENT LE TAUX DE RADIOACTIVITÉ »

GolfechL’association agenaise Stop Golfech organise, les 10 et 11 mars, une soirée d’information et un stage de formation pratique. Certains citoyens pourront mesurer, eux-mêmes, la radioactivité à proximité de l’installation

L’incident du 19 octobre dernier n’y est pas étranger. A cette date, la centrale nucléaire de Golfech (Tarn-et-Garonne) a rejeté des substances radioactives dans l’air, conduisant au dépôt de plainte de neuf associations contre le manque d’information au public.

Vendredi 10 mars, l’association Stop Golfech organise une grande soirée de projection, information et débat, de 18 h 30 à 23 heures, salle Picasso à Agen, en présence de Roland Desbordes président de la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD).

Le lendemain, un stage de formation pratique afin de créer un réseau de surveillance militant se déroulera à la salle des fêtes de Pommevic (82). Monique Guittenit et André Crouzet, de Stop Golfech expliquent :

« L’objectif est d’équiper des citoyens avec des radex (…) pour relever quotidiennement le taux de radioactivité dans l’air. En cas d’anomalie, les résultats seront directement transmis à la CRIIRAD qui pourra se déplacer pour effectuer des analyses plus pointues sur place. »

Ce réseau militant de surveillance autour de Golfech serait une première en France.

http://www.sudouest.fr/2017/03/02/centrale-de-golfech-un-reseau-militant-relevera-quotidiennement-le-taux-de-radioactivite-3241861-3603.php