«

»

Mar 03

ACTION ANTI-NUCLÉAIRE À LYON LE 18 MARS

18 mars LyonLYON : à l’appel de la coordination Stop Bugey, une grande action contre le nucléaire de 13h à 17h sur les ponts lyonnais, et à 17h30 Place Pradel.

La centrale nucléaire du Bugey aux portes de Lyon a presque 40 ans d’âge comme celle de Fessenheim. Cette centrale est vieille, elle était prévue pour un fonctionnement pendant 30 ans.

4 vieux réacteurs sont encore en fonctionnement et le centre ICEDA « plaque tournante » de déchets nucléaires sera bientôt en service.

Un danger permanent pour toute la région lyonnaise.

Les incidents se succèdent : fuites radioactives à répétition, des vannes qui dysfonctionnent, des appareils de mesure défectueux, etc. Le réacteur 5 avec une enceinte de confinement non étanche ne satisfait plus aux normes de sûreté nucléaire : il est à l’arrêt depuis 1 an et demi. Les réacteurs 2, 3 et 4 comportent des pièces non conformes à la sûreté, suite aux falsifications des fabricants (Creusot Forges et Japan Casting and Forging Corporation). La sûreté nucléaire n’est qu’un mythe.

Cette centrale comme toutes les autres rejette en permanence des produits radioactifs et chimiques qui contaminent notre environnement.

Les conditions d’un accident grave sont réunies …

Le nucléaire nous menace et nous ruinera.

Comme toute l’industrie nucléaire, EDF est en grande difficulté financière. L’arrêt d’un réacteur pour maintenance, c’est une perte de plus d’un million d’euros par jour.

EDF privilégie de plus en plus la production au détriment de la sûreté.

En janvier, l’Autorité de Sureté Nucléaire en acceptant le redémarrage du réacteur 4 comportant de graves malfaçons, a renié son rôle et a cédé à la pression d’EDF.

En cas d’accident au Bugey, le nuage radioactif sera sur Lyon en quelques minutes, les rejets radioactifs arrivés dans le Rhône pollueront les réserves d’alimentation en eau potable pour Lyon en quelques heures !!! On ne pourra pas évacuer les millions de Lyonnais touchés ; la plupart devront vivre en zone contaminée, les enfants avec des dosimètres comme à Fukushima.

Sommes-nous prêts à l’accepter ? NON

Nous exigeons l’arrêt immédiat de la centrale du Bugey et nous vous appelons à agir pour éviter une catastrophe nucléaire.

https://rebellyon.info/Action-anti-nucleaire-a-Lyon-le-18-mars-17529