Mar 06

LA BOMBE ET NOUS – LE FILM, FINANCER CE PROJET DÉJÀ BIEN AVANCÉ

filmEn une heure et quart, ce film se propose de porter la réflexion sur l’actualité et l’avenir du nucléaire militaire. Dépasser les pensées toutes faites, le prêt-à-porter intellectuel comme les formules lapidaires. Proposer du sens et de la complexité, en somme.

Sommes-nous pris au piège de l’arme nucléaire ? Peut-on vivre sans elle ?

Peut-on penser le monde autrement que par un équilibre de la terreur ?

Est-elle, au contraire, un gage de paix et de stabilité ?

Ces questions autour de l’arme atomique existent depuis la naissance même de l’engin, alimentant les peurs les plus terribles et les discours les plus dangereux. Ceux qui la créèrent manifestèrent très tôt leur hostilité vis-à-vis de la bombe qu’ils avaient mise au point… Paradoxe de cette arme pas comme les autres…

ATTENTION: DATE LIMITE POUR LE FINANCEMENT: 24 MARS 2017 !

À quoi servira votre financement?

Cinquante mille euros ont déjà été investis dans ce film. Ils ont servi à financer les voyages et les tournages de l’équipe de réalisation en France, en Suisse, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas pour interviewer d’anciens généraux qui ont tous eu à faire avec la bombe, d’anciens ministres, des militants pacifistes et d’autres hauts responsables qui ont été impliqués dans le nucléaire militaire ou l’action humanitaire.

Mais on ne peut pas expliquer la bombe sans un retour sur le passé : les circonstances de sa naissance, de son utilisation, la guerre froide et la folle course aux armements qui s’en est suivi. Cela, entre autres, a nécessité des recherches dans les archives cinématographiques d’où nous avons tiré certains passages saisissants, parfois inédits. Nous ne pouvons pas les inclure dans le film et les projeter sans nous acquitter de leurs droits de projection. Ceux-ci se montent à 15.000 euros, c’est le premier palier de notre souscription.

Il nous faut ensuite « polir notre ouvrage« , harmoniser le son, la musique, la voix, les images. En termes techniques le mixage et l’étalonnage auxquels il faut ajouter le générique de fin. Nous avons besoin, pour les financer, de 5.000 euros supplémentaires. Notre deuxième palier se situe donc à 20.000 euros.

Il ne suffit pas qu’un film soit bon, très bon ou même excellent pour qu’il rencontre son public. Il faut assurer sa promotion et sa diffusion, d’autant plus que notre objectif est bien de briser un tabou, celui du nucléaire militaire et de faire en sorte que les citoyens se mêlent enfin de ce qui les regarde. Avant-premières, présentation dans les festivals, dossiers de presse, dépliants, affiches et de nombreux déplacements sont à prévoir.

Notre expérience nous fait estimer ces frais de distribution à 20.000 euros.

Nous avons donc besoin, au total de 40000 euros.

Merci à tous les contributeurs qui nous aideront à mener à bien ce projet

Pour en savoir plus sur les principaux acteurs de ce projet (Jean-Claude Bauduret, Daniel Hofnung, la coopérative « DHR » et le réalisateur : Xavier-Marie Bonnot) et pour participer financièrement, cliquez sur : https://www.zeste.coop/fr/decouvrez-les-projets/detail/la-bombe-et-nous-le-film