«

»

Avr 12

ILLUSOIRE FERMETURE DE FESSENHEIM : DÉCRET DE DUPES LIÉ À LA MISE EN SERVICE DE L’EPR DE FLAMANVILLE.

CommuniquéCOMMUNIQUÉ DE PRESSE du Collectif Anti-Nucléaire Ouest

À quelques semaines de la fin du quinquennat  de François Hollande,  le gouvernement de Bernard Cazeneuve  a signé le samedi 8 avril le décret d’une illusoire fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, car elle est conditionnée…

. à la mise en service de l’EPR de Flamanville (pas avant 2018) dont l’autorité de sûreté nucléaire (ASN) a révélé  en 2015 les graves défauts qui  affectent la cuve, élément-clé de sûreté,

. et aussi au dépassement de plafond prévu par la loi de transition énergétique — soit son niveau actuel de 63,2 gigawatts.

Alors qu’auraient dû être décidés de façon indépendante pour des questions de sûreté , et la fermeture  de Fessenheim et l’abandon du chantier EPR de Flamanville ainsi que celui de Paluel, centrale arrêtée  depuis près de  2 ans , ce sont les trois  qui sont maintenus pour des questions de marchandage économico-politique.

De nombreux autres réacteurs, dont ceux de Bugey et Paluel, sont  mal en point, et  leur impossibilité de fonctionner les conduira sans doute de facto à la fermeture.  Dans ce cas, le plafond de puissance ne sera pas dépassé et  Fessenheim continuera sa production, que l’EPR de Flamanville soit mis ou non en service.

42 réacteurs sur les 58 en fonctionnement ont dépassé les 30 ans d’âge, durée initiale prévue. La cuve qui contient les barres de combustible devient en vieillissant, susceptible de rompre à un choc thermique. Elle  ne peut ni être changée ni être réparée. Aussi le  programme de rafistolage (dit « carénage ») des réacteurs de plus de 30 ans, évalué par la Cour des Comptes à plus de 100 milliards d’euros, ne sert-il qu’à aggraver la faillite d’EDF et sera mieux utilisé dans des alternatives au nucléaire (renouvelables, économies d’énergie etc …).

Le Collectif anti-nucléaire Ouest en appelle à la responsabilité de chacun, lucide et conscient des dangers pour exiger l’arrêt du nucléaire avant la catastrophe. 

Contact presse :

Didier Anger 06 80 23 39 45 / Chantal Cuisnier 06 84 14 58 87 / Martial Château 06 45 30 74 66 / Sylvie Sauvage 06 08 71 79 61

Collectif Anti-Nucléaire Ouest (Can-Ouest), 10 Route d’tang-Val, 50340 LES PIEUX, contact@can-ouest.org, le site : www.can-ouest.org

http://www.can-ouest.org/communique-du-10-avril-2017/