«

»

Avr 15

TRAIN D’URANIUM BLOQUÉ PRÈS DE NARBONNE : « NOUS DEMANDONS UN DÉBAT PUBLIC SUR LE NUCLÉAIRE »

Malvési trainLe convoi, qui avait pour destination la centrale du Tricastin, dans la Drôme, a été arrêté à 9h30, samedi matin par trois collectifs qui réclament « un débat public sur le nucléaire« . L’opération s’est terminée à la mi-journée. 

Depuis 9h30 samedi 15 avril, une vingtaine de militants antinucléaires se sont mis en travers des voies, près du site industriel AREVA Malvési, près de Narbonne, dans l’Aude, indique France Bleu Drôme Ardèche. L’opération s’est terminée à la mi-journée. 

« Cela fait soixante ans qu’on nous impose cette industrie, on nous prive de tout débat », déclare à franceinfo Didier Latorre, membre du collectif Stop-Uranium.

Les militants demandent « un grand débat public » 

Le site Aréva Malvési n’a pas été choisi au hasard par les militants anti-nucléaire. « 100% de l’uranium brûlé dans nos centrales et 25% de l’uranium mondial passe par cet usine », affirme Didier Latorre qui poursuit : « 100% de l’uranium est importé et l’indépendance du nucléaire est un mensonge de l’industrie. »

Avec cette action, les militants entendent demander « un grand débat public, dans lequel les associations, les anti-nucléaire, auront une voix à égalité avec les pouvoirs publics et l’industrie », selon Didier Latorre.

http://www.francetvinfo.fr/societe/nucleaire/une-cinquantaine-de-militants-anti-nucleaire-bloque-un-train-d-uranium-a-narbonne_2147227.html