«

»

Avr 15

VIDÉO (1mn34s) SUR LES ACCIDENTS SUR LES SITES D’ENFOUISSEMENT DE DÉCHETS NUCLÉAIRES

mine de selFrance Info revient sur les différents accidents qui se sont déroulés sur les différents sites mondiaux d’enfouissement de déchets radioactifs.

Les pionniers en matière d’enfouissement nucléaire sont les Allemands. Dans les années 1960, ils ont entreposé 126 000 fûts de déchets radioactifs sous terre sur ce site. La ville d’Asse en Basse-Saxe en paie les conséquences aujourd’hui. Une ancienne mine de sel désaffectée se fissure et l’eau s’infiltre sur toute l’installation. « Les habitants ont toujours cru que c’était une mine expérimentale pour faire des recherches, que les déchets pouvaient être retirés. Mais en fait, c’était une couverture pour un stockage définitif« , explique Heinke Wiegel, de l’initiative citoyenne de Asse. Le site est condamné depuis 2010. Les autorités cherchent encore des solutions pour tenter d’extraire tous ces déchets radioactifs.

21 ouvriers contaminés

« L’eau est contaminée, il ne faut pas qu’elle s’échappe dans la biosphère« , indiquait à l’époque Ulrich Kleeman, responsable sécurité nucléaire. Aux États-Unis aussi, ils ont fait ce choix. Dans le désert de sel du Nouveau-Mexique, des barils de déchets nucléaires militaires sont enfouis depuis 1999. En 2014 c’est l’accident. Des réactions chimiques imprévues ont fait exploser les fûts de déchets nucléaires. 21 ouvriers sont contaminés ainsi que toute l’installation souterraine. Aujourd’hui la France, l’Australie, la Suède ou le Japon se lancent dans des projets d’enfouissement qui font systématiquement débat.

http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/nucleaire-accidents-sur-les-sites-d-enfouissement-de-dechets_2145676.html