Mai 19

LE COLLECTIF FRANÇAIS DE MODE MASCULINE S’ENGAGE POUR LA SORTIE DU NUCLÉAIRE AVEC LES DANOIS DE SMILING SUN.

nucléaire non merciMode et politique se télescopent quelquefois sans l’avoir recherché. Au lendemain de la nomination de l’écologiste Nicolas Hulot à la tête du ministère de la transition écologique et solidaire, Études Studio lance une collaboration avec les fondateurs du badge Smiling Sun. Le numéro trois du gouvernement d’Édouard Philippe et le collectif français de mode masculine ont en commun au moins une croyance : « Le nucléaire fait partie du monde d’hier« , comme le résumait Hulot en mars 2016.

À son niveau, Études Studio fait du militantisme. A travers une collection capsule de denim, t-shirts, sweatshirts et casquette (70 à 350 euros), il s’empare du logo jaune et rouge de Smiling Sun, grand mouvement de la fin des années 1970 dont le message est traduit dans plus de cinquante langues. Patché ou imprimé à même le tissu, cet emblème encourage à imaginer un monde écolo, dans lequel l’énergie ne passerait plus par la filière nucléaire et où les risques de catastrophes, comme celles de Tchernobyl en 1986 ou de Fukushima en 2011, seraient anéantis. A ce jour, seules l’Allemagne, l’Espagne, la Suisse et la Belgique se sont engagées à réduire à néant leur dépendance à l’atome sur le long terme. Avec cet activisme branché et Hulot au gouvernement, la France sera-t-elle la prochaine sur la liste ?

https://www.grazia.fr/hommes/etudes-studio-x-smiling-sun-la-collab-anti-nucleaire-854587