«

»

Mai 27

GRENOBLE : INCIDENT NUCLÉAIRE DE NIVEAU 1 À L’ILL

GrenobleL’Institut Laue-Langevin (ILL), structure de recherche internationale qui exploite un réacteur nucléaire classé INB (installation nucléaire de base), a communiqué, hier, sur un incident survenu ces derniers jours : “Le 17 mai, un élément combustible usé s’est bloqué dans sa hotte de manutention, pendant une opération de transfert à l’intérieur de la piscine de refroidissement. Pratiquée totalement sous eau, l’opération consistait à déposer l’élément combustible usé au fond de la piscine de refroidissement. Elle n’a pas pu s’achever correctement. À ce jour, l’élément combustible est toujours bloqué sous l’eau, en position intermédiaire. Sa puissance résiduelle est faible, environ 20 kW. […] Conformément à la pratique pour ce type d’anomalie, le classement retenu est le niveau 1 sur l’échelle Ines des incidents nucléaires, qui en compte 8. À aucun moment l’événement n’a induit de risque, ni pour l’installation, ni pour les opérateurs, ni pour l’environnement”, explique l’institut basé à Grenoble.

(NDLR : espérons qu’une solution soit trouvée rapidement pour débloquer cet élément fortement radioactif , et bien entendu sans dommages pour le personnel.)

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2017/05/26/incident-nucleaire-de-niveau-1-a-l-ill