«

»

Juil 02

NUCLÉAIRE : LE TAVINI, PARTI POLITIQUE POLYNÉSIEN, VEUT POURSUIVRE L’ÉTAT FRANÇAIS POUR « CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ »

TaviniAprès l’Église protestante Maohi, c’est au tour du Tavini huiraatira de lancer une pétition pour demander à saisir la commission des droits de l’homme à Genève et la cour pénale internationale pour que l’État français soit poursuivi pour « crime contre l’humanité » suite aux essais nucléaires menés dans le Pacifique.

Le Tavini dans le sillage de l’Église protestante Maohi. En août dernier lors de son 132ème synode, l’église évangélique avait décidé de s’attaquer à l’État pour « crime contre l’humanité » suite aux essais nucléaires menés à Moruroa et Fangataufa. Le parti indépendantiste a fait circuler une pétition en ce sens jeudi soir à Faa’a, lors de la commémoration de la cession de la Polynésie à la France le 29 juin 1880. Selon le représentant UPLD, Richard Tuheiava, les propos tenus par le Président de la République, Emmanuel Macron, sur le fait que « la colonisation est un crime contre l’humanité » ont « conforté (cette) démarche ». « Plusieurs agissements de l’État, dans le cadre des essais nucléaires (…) ont été constitutifs de crimes contre l’humanité conformément aux dispositions du statut de Rome de la cour pénale internationale ». Lequel statut précise que sont constitutifs de crimes contre l’humanité les : « autres actes inhumains de caractère analogue causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l’intégrité physique ou à la santé physique ou mentale ». Le Tavini prévoit de transmettre cette pétition aux instances onusiennes en octobre prochain.

Le Tavini prévoit également de porter ce dossier devant la Commission des droits de l’homme à Genève et de saisir la Cour pénale internationale de La Haye. Selon Richard Tuheiava, près de 200 personnes ont déjà signé la pétition lors de la commémoration de jeudi soir.

https://www.radio1.pf/nucleaire-le-tavini-veut-poursuivre-letat-pour-crimes-contre-lhumanite/