Août 24

NUCLÉAIRE : EDF SIGNALE DE NOUVELLES ANOMALIES À L’USINE DU CREUSOT

EDF CreusotEDF vient de signaler à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de nouvelles anomalies trouvées dans des dossiers concernant des pièces fabriquées à l’usine Areva du Creusot.

Le site Areva du Creusot qui fabrique des équipements pour le nucléaire est sous le feu des projecteurs depuis plusieurs mois.

Des « anomalies » ont été détectées dans le suivi des fabrications au sein de l’usine, là où a été forgée la cuve de l’EPR de Flamanville dont l’acier présente un défaut de composition.
Dès 2005, l’ASN avait prévenu EDF que l’usine de Saône-et-Loire rencontrait de gros problèmes de fabrication et d’assurance qualité.

La production y a été interrompue en 2016. Elle vient de reprendre fin juillet pour la fabrication d’un élément destiné à la future centrale nucléaire d’Hinkley Point en Angleterre. L’ASN doit encore autoriser la production de pièces destinées à la France.

De nouveaux écarts ont été identifiés

Le gendarme du nucléaire a demandé à EDF d’examiner d’ici fin de 2018  les composants provenant de l’usine du Creusot installés sur ses réacteurs.
Cette analyse donne lieu pour chaque réacteur à la rédaction d’un dossier de synthèse qui est transmis à l’ASN.

Le groupe EDF a transmis à ce jour neuf dossiers de synthèse à l’ASN dans le cadre de l’examen de la fabrication des équipements en provenance du Creusot, installés sur ses réacteurs en fonctionnement.

« Ces dossiers mettent en évidence de nouveaux écarts identifiés dans les dossiers de fabrication« , indique EDF jeudi 24 août 2017. « L’analyse de ces écarts montre qu’aucun n’est de nature à remettre en question l’aptitude au fonctionnement en toute sûreté des équipements concernés« , assure le groupe, qui a confirmé son objectif de production nucléaire pour l’année.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/saone-et-loire/le-creusot/nucleaire-edf-signale-nouvelles-anomalies-usine-du-creusot-1315789.html