Sep 10

LA CORÉE DU NORD APPELLE LA FRANCE À ABANDONNER SON PROGRAMME NUCLÉAIRE

Corée FranceLe régime de Pyongyang répond ironiquement aux critiques de la France contre les ambitions nucléaires nord-coréennes.

Alors que le Conseil de sécurité des Nations Unies doit examiner la semaine prochaine un projet de résolution pour de nouvelles sanctions à l’encontre de Pyongyang après son sixième essai nucléaire, un haut responsable nord-coréen vient de critiquer sérieusement la France pour avoir estimé que les ambitions nucléaires nord-coréennes pouvaient être une menace pour l’Europe.

«Récemment, de hauts dirigeants politiques français ont alarmé les gens en affirmant des faits absurdes concernant l’explosion réussie d’une bombe H pour missiles balistiques intercontinentaux de la Corée du Nord», a expliqué Ri Tok-Son, directeur adjoint du département européen du ministère des Affaires étrangères nord-coréen en ajoutant: «Ils se sont occupés à formuler des remarques comme « le missile de la Corée du Nord peut frapper l’Europe ».» 

«Si les armes nucléaires sont si mauvaises, la France devrait alors les abandonner»

Et d’enfoncer le clou: «Si les armes nucléaires sont si mauvaises, la France devrait alors d’abord abandonner ses armes nucléaires puisqu’elle n’est sous la menace nucléaire de personne», a ajouté. 

La semaine dernière, Emmanuel Macron avait demandé aux Nations Unies à «réagir rapidement» aux actions de Pyongyang et sommé l’UE d’y apporter une réponse «claire et unie».

La France et la Grande Bretagne devraient soutenir le projet de résolution pour alourdir les sanctions à l’encontre de la Corée du nord. Sanctions qui prévoient un embargo sur le pétrole, l’interdiction d’importer du textile nord-coréen, un gel des avoirs du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, le renvoi dans leur pays des expatriés nord-coréens et la possibilité d’inspecter par la force des navires suspects en haute mer.

Macron, Trump et Abe veulent renforcer les sanctions

Le dossier nord-coréen a été au menu samedi d’une conversation téléphonique entre Emmanuel Macron, son homologue américain, Donald Trump, et le Premier ministre japonais, Shinzo Abe. Selon l’Élysée, citée par Reuters, les trois dirigeants ont évoqué le besoin d’une réaction «unie et ferme face aux provocations répétées» de la Corée du Nord. Ces «provocations» constituent «une menace pour la paix et la sécurité internationale», souligne l’Élysée. Emmanuel Macron a évoqué avec Donald Trump et Shinzo Abe «la priorité d’accentuer la pression sur Pyongyang par le renforcement des sanctions», ajoute-t-on de même source. Le chef de l’État français a en outre assuré le Premier ministre japonais de la solidarité de la France dans ce contexte, précise la présidence française.

http://www.leparisien.fr/international/la-coree-du-nord-appelle-la-france-a-abandonner-son-programme-nucleaire-09-09-2017-7247661.php