«

»

Oct 12

INTRUSION À CATTENOM: LA MINISTRE LUXEMBOURGOISE DE L’ENVIRONNEMENT « TRÈS PRÉOCCUPÉE »

Cattenon LuxembourgLa ministre luxembourgeoise de l’Environnement, Carole Dieschbourg, s’est dite jeudi « très préoccupée des lacunes flagrantes » après l’intrusion de militants de Greenpeace dans la centrale nucléaire française de Cattenom (Moselle), à quelques kilomètres de la frontière avec le Grand-duché.

« Après l’intrusion réussie des membres d’une association non-gouvernementale dans l’enceinte non-nucléaire de la centrale de Cattenom ce matin, la ministre de l’Environnement Carole Dieschbourg se montre très préoccupée par les lacunes flagrantes au niveau de la sécurité des accès de cette centrale« , a fait savoir le ministère dans un communiqué.

Tôt jeudi matin, huit militants de Greenpeace se sont introduits sur le site de la centrale de Cattenom afin d’alerter sur le risque autour des piscines de combustible usagé et y ont tiré un feu d’artifice. Tous ont été interpellés par la gendarmerie et placés en garde à vue.

Les autorités luxembourgeoises « insistent sur une enquête détaillée qui devra éclairer les circonstances de cet incident et interpelleront le Ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot sur cette intrusion« , précise le communiqué.

Ce n’est pas la première fois que le Luxembourg se dit inquiet de la proximité de cette centrale. Le Premier ministre, Xavier Bettel, avait déjà proposé de s’engager financièrement pour forcer Paris à fermer Cattenom. La centrale « nous fait peur« , avait dit le Luxembourgeois il y a 18 mois.

Constituée de 4 réacteurs à eau sous pression d’une puissance de 1.300 mégawatts (MWe) chacun, la centrale de Cattenom est située à une dizaine de km de la frontière luxembourgeoise.

https://www.romandie.com/news/Intrusion-a-Cattenom-la-ministre-luxembourgoise-de-l-Environnement-tres-preoccupee/852055.rom