Oct 29

USA: LE CONGRÈS PROPOSE UNE LOI CONTRE LA FRAPPE PRÉVENTIVE FACE À LA CORÉE DU NORD

Congrès 2Plus de 60 législateurs américains ont soutenu un projet de loi visant à empêcher le président américain Donald Trump de lancer une attaque préventive contre la Corée du Nord sans l’approbation du Congrès. Certes, le projet inclut une remarque à ce propos.

Alors que Trump parle sans arrêt de la possibilité d’options militaires pour gérer les menaces nucléaires et balistiques de la Corée du Nord, avec une rhétorique belliqueuse envers Pyongyang, 60 membres du Congrès américain ont proposé un projet de loi qui interdit au département à la Défense américaine ou à toute autre instance américaine de déclarer la guerre à la Corée du Nord sans le feu vert du Congrès américain.

John Conyers, vice-président du comité judiciaire du Congrès américain, a déclaré jeudi dernier dans un communiqué que lui et le sénateur Edward J. Markey avaient proposé le projet de loi bipartisane pour réaffirmer le pouvoir constitutionnel du Congrès de déclarer la guerre.

Le projet de loi, intitulé « Aucune loi anticonstitutionnelle contre la Corée du Nord de 2017 », a été accueilli par plus de 60 congressistes et sénateurs. Il interdit par ailleurs au ministère de la Défense ou à toute autre organisation gouvernementale de financer une attaque contre le Nord sans l’approbation du Congrès.

Des exceptions y sont incluses : défendre les alliés des États-Unis et protéger le personnel américain pour repousser une attaque soudaine de la Corée du Nord.

« Le Congrès se tient debout aujourd’hui pour s’assurer du fait que l’administration comprend que la Constitution refuse toute attaque militaire sans l’approbation du Congrès », a déclaré M. Conyers.

Dans sa rencontre mardi dernier à New Delhi avec son homologue indien, le secrétaire à la Défense des États-Unis, James Mattis, avait souligné que les États-Unis étaient capables de faire face aux plus grandes menaces de la Corée du Nord, mais qu’ils préféraient régler la crise diplomatiquement. Selon lui, la priorité des États-Unis était de dénucléariser la péninsule coréenne et non d’y faire la guerre.

L’attitude démesurée et non diplomatique de Trump a tellement compliqué la situation dans la Péninsule coréenne que les législateurs américains appellent maintenant à une résolution diplomatique de la question, exhortant Trump à arrêter les pourparlers de guerre préventive et à chercher plutôt une voie diplomatique, préconisée par les experts américains.

http://www.presstv.com/DetailFr/2017/10/28/540152/Core-du-Nord-le-congrs-face–Trump

NDLR : pour information, Press TV est une chaîne d’information internationale iranienne en langue anglaise