Nov 28

UNE PREMIÈRE EN 30 ANS: HAWAÏ RÉACTIVE SA SIRÈNE D’ALERTE EN CAS D’ATTAQUE NUCLÉAIRE

La « Hawaii Emergency Management Agency » a annoncé ce matin qu’elle va tester cette semaine sa sirène d’alerte « attaque nucléaire » pour la première fois depuis près de 30 ans. Dans un document public de 30 pages, daté du 11 novembre, portant sur les menaces qui pourraient toucher l’île, une frappe nucléaire nord-coréenne est expressément citée.

Cette réactivation d’un ton spécial des sirènes (« Attack Warning Tone« ) et le début des tests mensuels qui l’intégreront désormais ont bien été décidés dans la crainte d’un éventuel lancement de missile nord-coréen visant l’île américaine.

L’État de Hawaï effectue déjà chaque mois des tests d’alertes liés aux ouragans et aux autres catastrophes naturelles. Ces alertes sont aussi diffusées via la radio, la télévision et les réseaux cellulaires. À partir du 1er décembre, le test mensuel de la sirène d’alerte comportera aussi un nouveau ton indiquant une attaque aérienne ou une frappe nucléaire.

La sirène, qui était utilisée pendant la Guerre froide, va résonner pendant 50 secondes vendredi à 11h45 locale puis un nouveau test sera effectué au premier jour ouvrable de chaque mois, ont annoncé les autorités de l’archipel.

En cas d’un lancement de missile nord-coréen, le commandement américain situé dans le Pacifique demanderait aux responsables des secours à Hawaï de sonner l’alerte, ce qui laisserait aux habitants de l’île entre 10 et 15 minutes avant l’impact, détaille le document du 11 novembre de l’agence locale des secours.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/11/28/hawai-18811.html