Déc 05

EDF NE PARVIENT TOUJOURS PAS À STOPPER L’HÉMORRAGIE DE CLIENTS

L’électricien a encore perdu 300.000 clients au troisième trimestre. Près de 2 millions ont quitté l’ancien monopole sur les deux dernières années. 2018 s’annonce toutefois moins rude.

EDF saigne toujours mais personne ne s’en inquiète. L’électricien a perdu 298.000 clients au troisième trimestre, d’après les chiffres de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) obtenus en exclusivité par BFM Business. Un nouveau trimestre noir: déjà 286.000 clients étaient partis à la concurrence au deuxième trimestre. Ils sont un million à avoir quitté EDF  depuis un an et près de deux millions depuis deux ans. Une tendance qui s’installe dans la durée.

Arrivée timide de Total

Mais l’hémorragie ne semble pas inquiéter EDF (https://www.tradingsat.com/edf-FR0010242511/). « Nous perdons davantage de clients cette année mais il ne faut pas dramatiser, réagit Fabrice Gourdellier, directeur du marché des clients particuliers. L’arrivée de Total n’a pas provoqué d’effet massif« . Même constat chez Direct Énergie (https://www.tradingsat..com/direct-energie-FR0004191674/)  dont les ventes continuent de progresser. « En novembre, nous avons gagné 15% de clients en plus qu’en novembre 2016, explique son PDG Xavier Caitucoli. L’arrivée de Total n’a pas eu d’effet significatif sur nos acquisitions de clients« .

Chez Total, aucun chiffre ne sera publié avant les résultats 2017 du groupe en février prochain. Pour le moment, on la joue profil bas. « Nous sommes très contents du lancement et remplissons nos objectifs » se contente de déclarer sobrement le groupe. La rumeur circule que Total gagne environ 1000 clients par jour. Un ordre de grandeur assez modeste au regard des ambitions du groupe qui vise 3 millions de clients d’ici deux à trois ans.

EDF se rattrape en fournissant ses concurrents

EDF se rassure grâce à la remontée des prix de gros. En effet, ils avaient beaucoup baissé depuis un an, permettant aux concurrents de proposer des offres bon marché. « Depuis cet été, ils ont beaucoup augmenté et 2018 sera une année probablement plus calme« . Ces derniers mois, la remontée des prix de gros laisse penser que les pertes de clients seront moindres l’an prochain. De plus, EDF (https://www.tradingsat.com/edf-FR0010242511/)  rappelle que ses concurrents se fournissent auprès de lui. Un client perdu au niveau commercial ne l’est donc pas totalement car EDF (https://www.tradingsat.com/edf-FR0010242511/)  continue à le fournir indirectement en électricité nucléaire. (NDLR : en partie inexact, voir note en fin d’article)

Pour autant, les départs de clients sont inévitables. Et la direction d’EDF (https://www.tradingsat.com/edf-FR0010242511/)  semble en prendre enfin conscience. Il y a deux semaines, lors d’un déplacement à Lyon, le PDG Jean-Bernard Levy a « passé une soufflante à ses équipes commerciales » explique un témoin. Pour cause, ses concurrents lui grignotent chaque trimestre 1% de part de marché et en captent désormais 17%.

Par la rédaction de BFM Business

https://www.tradingsat.com/edf-FR0010242511/actualites/edf-edf-ne-parvient-toujours-pas-a-stopper-l-hemorragie-de-clients-775047.html

NDLR :

Dire qu’EDF continue à fournir ses concurrents n’est valable que pour les concurrents qui achètent à EDF tout ou partie de l’électricité qu’ils revendent. Mais plusieurs fournisseurs (dont la coopérative ÉNERCOOP) ne fournissent QUE de l’électricité d’origine renouvelable qu’ils achètent directement aux producteurs. Ainsi, en payant votre facture d’électricité à de tels fournisseurs, vous cesserez de financer EDF et en particulier les futurs réacteurs nucléaires qui sont dans ses projets.

Pour en savoir plus : http://www.energie-info.fr/, site qui vous permettra d’avoir la liste des divers fournisseurs d’électricité et de comparer les prix et la nature (renouvelable exclusivement ou non) de votre future électricité. Votre changement de fournisseur ne nécessite qu’un appel téléphonique à celui de votre choix, lequel de charge de toutes les démarches auprès d’EDF sans coupure d’électricité ?