Déc 10

UN BLOCUS NAVAL US CONTRE LA CORÉE DU NORD SERAIT CONSIDÉRÉ COMME UNE DÉCLARATION DIRECTE DE GUERRE

La Corée du Nord considérerait comme une déclaration directe de guerre un éventuel blocus naval par les États-Unis et leurs alliés, apprend-on dimanche des médias nord-coréens.

Selon Rodong Sinmun, le quotidien nord-coréen le plus lu dans le pays, Pyongyang considérerait comme une déclaration directe de guerre un possible blocus naval par les États-Unis et leurs alliés les plus proches.

«Nous considérerons un blocus naval par les États-Unis et leurs adeptes comme un acte d’agression contre la souveraineté et la dignité de notre République, ainsi que comme une nouvelle déclaration directe de guerre», lit-on dans l’article.

Le média précise également que «les États-Unis et leurs adeptes devraient soigneusement évaluer les possibles conséquences catastrophiques d’un blocus naval».

Le Japon, profite-t-il de la crise nord-coréenne pour se militariser?

«Nous devons être prêts à prendre des contre-mesures immédiates et impitoyables si nous observons le moindre signe de mise en œuvre de restrictions maritimes dans la pratique», a poursuivi le quotidien.

Les tensions autour de la péninsule coréenne sont montées d’un cran après que la Corée du Nord a procédé fin novembre à un nouveau tir de missile balistique. Les États-Unis et la Corée du Sud ont, à leur tour, lancé des exercices militaires d’envergure.

Des médias sud-coréens ont cependant annoncé que la Corée du Sud et les USA n’envisageaient pas d’actions militaires contre la Corée du Nord, ni un blocus naval. 

https://fr.sputniknews.com/international/201712101034252064-blocus-naval-usa-coree-nord/