Déc 16

MOON RENTRE DE CHINE APRÈS UNE VISITE D’ÉTAT CONCENTRÉE SUR LA CORÉE DU NORD ET LES RELATIONS BILATÉRALES

SÉOUL, 16 déc. (Yonhap) — Le président Moon Jae-in est rentré ce samedi à Séoul après une visite d’État de quatre jours qui a été marquée par un sommet avec son homologue chinois, Xi Jinping.

Le voyage de Moon a visé essentiellement à renforcer les efforts conjoints des deux pays pour mettre fin pacifiquement aux programmes nucléaire et balistique de Pyongyang après un lancement de missile nord-coréen le 29 novembre dernier.

Lors de leur troisième sommet bilatéral à Pékin avant-hier, Moon et Xi sont tombés d’accord sur quatre principes de base pour traiter le dossier nord-coréen.

Les deux dirigeants ont répété qu’aucune guerre ne serait tolérée sur la péninsule coréenne, quelles que soient les circonstances, et ont aussi promis de résoudre l’impasse nucléaire à travers le dialogue et la négociation.

Le déplacement de Moon a également cherché à réparer les relations bilatérales, qui s’étaient fortement détériorées consécutivement au déploiement du bouclier antimissile américain THAAD sur le sol sud-coréen.

Le 31 octobre, dans une déclaration conjointe, les deux pays s’étaient mis d’accord pour normaliser leur relation. Cependant, nombreux sont ceux qui pensent que Pékin n’a toujours pas mis un terme à ses représailles économiques contre la Corée du Sud.

«Je suis parfaitement conscient que les canaux de communication entre les bureaux économiques et commerciaux sont actuellement interrompus. […] Les pays pourraient rouvrir les canaux de communication et renforcer leur dialogue à l’avenir», a dit hier le Premier ministre chinois Li Keqiang lors de sa rencontre à Pékin avec Moon.

Pour Xi, cette visite peut marquer un nouveau départ. «Je suis confiant que la visite du président sera pour nous une occasion importante d’améliorer notre relation en ouvrant la voie à un avenir meilleur basé sur le respect et la confiance mutuels», a-t-il dit au cours du sommet bilatéral.

Le chef d’État sud-coréen est arrivé hier soir à Chongqing après un séjour de trois jours dans la capitale chinoise. Il s’est entretenu avec le secrétaire du Parti communiste de la ville, Chen Miner, et s’est rendu sur le site qui a abrité le gouvernement provisoire de la Corée lors de l’occupation coloniale pour rappeler la longue histoire d’amitié et la lutte commune avec la Chine face à l’impérialisme du Japon dans le passé.

Lors de la réunion avec Moon, Chen s’est engagé à relancer un projet de préservation des sites historiques du mouvement de l’indépendance de la Corée dans sa ville, selon le conseiller présidentiel aux relations publiques Yoon Young-chan.

«Nous entamerons une étude pour protéger les sites historiques du mouvement de l’indépendance de la Corée et soutiendront activement les sociétés coréennes à Chongqing», a promis le secrétaire.

http://french.yonhapnews.co.kr/news/2017/12/16/0200000000AFR20171216000400884.HTML

xb@yna.co.kr