Déc 19

DES GRÉVISTES BLOQUENT L’USINE AREVA-LA HAGUE CE MARDI MATIN

« Il n’y avait pas eu de mouvement de grève aussi important et aussi long depuis 2007 » indique Christophe Laisné, du syndicat Unsa-Spaen. À l’époque, il s’agissait de défendre la hausse des salaires. Là les raisons de leur colère sont différentes : « Jusqu’ici, les salariés pouvaient récupérer leurs 13 jours fériés en jours de repos (NDLR – 75 % en profitaient, totalement ou partiellement). La direction veut nous imposer d’être payés ! » déplorent les grévistes qui estiment que cela permettra de combler 50 postes vacants (sur 73 actuellement) sans aucun recrutement. Ce mardi matin, ils distribuent des tracts et font signer des pétitions. Ce qui impacte l’activité dans plusieurs secteurs de l’entreprise.

Redémarrage à Noël compromis

Une assemblée générale est prévue dans la matinée pour décider des suites à donner au mouvement. Tous semblent décidés à vouloir continuer si la direction n’entame pas des négociations. Le redémarrage total du site souhaité pour Noël par l’entreprise pourrait être compromis. Il devait permettre de dépasser les 1 000 tonnes de déchets traités pour un prévisionnel 1 100 tonnes. Il y a quelques jours la Direction indiquait que « ce projet s’inscrivait dans le plan de performance. On n’a pas arrêté de recruter. »

https://www.ouest-france.fr/normandie/cherbourg-en-cotentin-50100/nucleaire-les-grevistes-bloquent-l-usine-areva-la-hague-ce-matin-5457709