Déc 31

ACCORD SECRET SIGNÉ ENTRE LES USA ET ISRAËL CONTRE LA MENACE GRANDISSANTE DE L’IRAN

Trump devra réévaluer sa décision sur l’Iran en janvier et décider s’il veut réimposer des sanctions à Téhéran

Israël et les États-Unis ont secrètement signé un accord stratégique visant à développer leur coopération dans le domaine de la lutte contre la menace nucléaire iranienne et contre les ambitions croissantes de Téhéran dans la région, a rapporté vendredi le Times of Israel.

Conduisant une délégation israélienne, le conseiller à la sécurité nationale Meir Ben Shabat a rencontré le 12 décembre son homologue américain H. R. McMaster à la Maison Blanche. Selon Channel 10, un document a été signé lors de ce meeting, suivi d’intenses discussions.

Dans le cadre des discussions entre les États-Unis et Israël, qui cherchent à définir leurs objectifs stratégiques communs, cette réunion a abouti à la création d’équipes conjointes qui se concentrent sur les éléments de menaces pour les deux alliés. Parmi les thèmes abordés figurent l’activité iranienne en Syrie, le programme d’armement nucléaire iranien et ses systèmes de missiles balistiques, ainsi que le soutien de Téhéran au groupe libanais du Hezbollah.

« Israël et les États-Unis partagent la même opinion concernant les tendances de la région, en particulier sur l’Iran, et ont conclu des accords sur la stratégie et la politique à mener« , ont déclaré les hauts responsables israéliens selon Channel 10.

« Nous et les Américains sommes très satisfaits de ces conclusions et de notre engagement à faire face à la fois aux défis et aux opportunités dans la région« , a poursuivi le responsable.

Cet accord fait suite au discours du président américain Donald Trump, le 13 octobre dernier, qui dévoilait une stratégie plus agressive pour contrôler la puissance croissante de l’Iran, annonçant qu’il ne certifierait pas l’accord nucléaire iranien conclu par l’administration Obama.

Dans la foulée, une série de projets de loi avaient été adoptés au Congrès pour sanctionner le Hezbollah et cibler le financement illégal du groupe terroriste, cherchant ainsi à étouffer les ambitions iraniennes.

Le secrétaire d’État Rex Tillerson dans une tribune pour le New York Times la semaine dernière a également réitéré les intentions américaines d’augmenter la pression sur l’Iran en déclarant que « l’accord nucléaire défectueux n’est plus le point central de notre politique iranienne… nous sommes confrontés maintenant à la totalité des menaces iraniennes. « 

Les perspectives des États-Unis et d’Israël sur le Moyen-Orient convergent de plus en plus depuis l’arrivée au pouvoir du président Trump.

Lors de la présentation de sa stratégie de sécurité nationale le 18 décembre, Trump a déclaré qu' »Israël n’est pas la cause des problèmes de la région » et a plutôt eu tendance à dénoncer l’Iran comme une cause fondamentale d’instabilité.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou était également un farouche opposant à l’accord de 2015 sur l’Iran, il s’est joint aux efforts du millionnaire américain pour empêcher de certifier ce traité.

La décision de Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël a également été défendue par l’administration Netanyahou tout en recevant simultanément une foule de critiques internationales.

En janvier, Trump devra réévaluer sa décision sur l’Iran et décider s’il veut réimposer des sanctions, portant ainsi atteinte à l’accord nucléaire de 2015.

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/163866-171229-accord-secret-signe-entre-les-usa-et-israel-contre-la-menace-grandissante-de-l-iran