Jan 07

LA CHINE A UNE OGIVE NUCLÉAIRE FURTIVE

Selon les informations recueillies par le magazine The Diplomat, la Chine a testé le DF-17 en novembre dernier. Ce véhicule planant hypersonique (VPH) peut transporter des ogives nucléaires tout en volant à basse altitude afin d’échapper aux radars.

Le premier test remonte à 2014, l’Armée chinoise a également effectué quelques essais en 2016. Le DF-17 aurait une portée comprise entre 1 800 et 2 500 kilomètres, sa vitesse de croisière est estimée à Mach 10 et comme les missiles balistiques traditionnels, il peut transporter une charge explosive, de nature conventionnelle ou nucléaire. La mise en service du DF-17 est prévue pour 2020.

Les VPH, un nouveau défi pour les systèmes de défense anti-aérienne

Les VPH constituent un casse-tête pour les défenses anti-aériennes car ils évoluent à basse altitude alors que les systèmes actuels sont conçus pour balayer les zones en haute altitude. Ils passeraient ainsi facilement sous les radars. Toutefois, quand ils amorcent leur descente, ils volent plus lentement que les missiles standards. La défense antimissile aurait alors plus de temps pour les contrer.

Face à cette nouvelle menace, un nouveau paramétrage des boucliers antimissiles serait nécessaire. Les pays dont la technologie militaire n’est pas suffisamment avancée pourraient avoir des difficultés à relever ce défi. Pour information, les États-Unis et la Russie développent également des VPH.  

https://www.tomsguide.fr/actualite/chine-test-missile-vph,60735.html