Jan 09

FUKUSHIMA : UNE NOUVELLE GÉNÉRATION D’ADULTES DEPUIS LA CATASTROPHE

Une cérémonie a eu lieu le 7 janvier à Namie, préfecture de Fukushima, pour la première fois depuis la catastrophe de la centrale nucléaire, qui avait forcé l’évacuation de toute la ville.

Environ 110 des 183 «nouveaux adultes» de Namie, qui ont ou auront 20 ans cette année, âge de la majorité au Japon, ont assisté à cette cérémonie à environ 8,5 kilomètres au nord de la centrale nucléaire de Tokyo. Le journal asiatique Asahi révèle que ces jeunes étaient en première année de lycée quand le grand tremblement de terre de l’Est du Japon et le tsunami ont déclenché la catastrophe nucléaire, il y a six ans, forçant environ 21.000 résidents de Namie à évacuer.

Le tsunami avait tué 181 personnes dans la ville, y compris un garçon et une fille qui auraient atteint leur majorité cette année. Durant la commémoration, de nombreuses connaissances ont été réunies pour la première fois depuis le désastre.

«Un lien plus fort qu’avant»

«Je ne pensais pas qu’il était possible que la cérémonie de « l’âge adulte » se déroule dans la ville», a déclaré Yutaka Matsumoto, 20 ans, un étudiant qui vit à Sendai. «Voir mes vieux amis m’a rappelé beaucoup de souvenirs.»

Bien que l’ordre d’évacuation ait été levé pour la quasi-totalité des zones touchées de Namie fin mars 2017, seules 440 personnes étaient rentrées chez elles à l’automne. La majorité des nouveaux adultes de la ville vivent à l’extérieur de Namie. Lors de son discours, Koki Yamamoto, 19 ans, un étudiant qui vit actuellement dans la préfecture de Saitama, s’est concentré sur les éléments positifs. «Nous pensons que nous avons un lien plus fort qu’avant», a déclaré le jeune homme. 

http://www.cnewsmatin.fr/monde/2018-01-09/fukushima-une-nouvelle-generation-dadultes-depuis-la-catastrophe-772441