Jan 09

LES RÉSOLUTIONS ENVIRONNEMENTALES DE LA COMMISSION EUROPÉENNE SONT-ELLES BONNES ?

Les dix initiatives de la Commission Juncker forment un catalogue impressionnant de bonnes résolutions pour la décennie à venir. Revue de détail. Par Stefan Ambec et Claude Crampes, Toulouse School of Economics

Extrait de l’article :

… En ce début de 2018, les dix initiatives de la Commission Juncker forment donc un catalogue impressionnant de bonnes résolutions pour la décennie à venir. Avec les moyens dont elle dispose, la Commission affiche un objectif clair : décarboner le mix énergétique en Europe mais aussi en Afrique en réorientant l’investissement vers les énergies propres (infrastructure et innovation) et l’efficacité énergétique. Pour réussir, la CE devra convaincre les investisseurs privés que les efforts demandés ne donneront pas un avantage concurrentiel à ceux qui ne suivent pas cette voie, en particulier les États-Unis. On notera aussi que le charbon et l’acier sont explicitement rejetés (du moins l’acier produit en utilisant du charbon). L’Europe veut donc définitivement tourner le dos à la CECA (disparue en 2002) qui fut l’un des premiers piliers de la construction européenne. En revanche, on cherchera en vain dans le document une quelconque référence à l’énergie d’origine nucléaire. Euratom, deuxième pilier institutionnel de l’Union, existe toujours, bien que fusionnée avec la Communauté Économique Européenne en 1967. Dans les initiatives de la Commission présentées en décembre 2017, l’énergie nucléaire n’est ni encouragée ni condamnée. Elle n’existe pas….

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquer sur :

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/les-resolutions-environnementales-de-la-commission-europeenne-sont-elles-bonnes-763806.html

NDLR : Que ne ferait-on pas pour ne fâcher personne. Quel courage ! Comme si l’énergie nucléaire n’avait pas d’incidence environnementale !!!