Jan 11

LA FRANCE ET LA SUISSE ÉCHANGENT LEURS POINTS DE VUE SUR LA SURVEILLANCE NUCLÉAIRE

Dans le cadre de la 28e réunion annuelle de la Commission franco-suisse CFS pour la sécurité nucléaire et la radioprotection, la Suisse et la France ont échangé leurs points de vue sur différents thèmes dans le domaine de la sécurité nucléaire. Il s’agissait entre autres des derniers développements dans la surveillance nucléaire, de la radioprotection et de la gestion des déchets.

Lors de sa visite de deux jours en Suisse le 19 et le 20 décembre 2017, la délégation de l’Autorité de sûreté nucléaire ASN française a informé les délégués suisses sur la sécurité nucléaire et la radioprotection en France.

Dans ce cadre, les derniers événements en France classés INES-2 ont pu être discutés de même que les aspects liés à la sécurité technique des centrales de Fessenheim, Tricastin, Le Bugey et Creys-Malville.

L’état de l’application des mesures issues de l’examen national de la situation suite à l’accident de Fukushima a également été abordé. Les travaux dans le domaine de la gestion des déchets et dans l’adaptation des lois nationales et des règles dans la radioprotection ont constitué un thème supplémentaire.

Pour sa part, la Suisse a informé la délégation française sur l’implémentation de la « Stratégie énergétique 2050 », sur l’introduction de la révision de l’ordonnance relative à la radioprotection, ainsi que sur les constats faits à la centrale nucléaire de Beznau 1. S’ajoutent à ces sujets les constats faits sur les assemblages combustibles à la centrale nucléaire de Leibstadt, et sur l’état des travaux préparatoires pour le démantèlement de la centrale de Mühleberg.

«Les échanges avec l’ASN sont très précieux pour l’IFSN. Ils nous permettent d’avoir un aperçu détaillé des différents thèmes pertinents du point de vue de la sécurité et de la surveillance sur la sécurité nucléaire en France. Nous pouvons ainsi profiter d’un échange sur les défis touchant la surveillance nucléaire, et ce avec un partenaire expérimenté et compétent », a commenté Hans Wanner, directeur de l’IFSN.

En marge de la réunion qui s’est tenue à Brugg (AG), au siège de l’IFSN, la délégation française a fait la visite du Centre de stockage intermédiaire pour déchets radioactifs (ZWILAG) de Würenlingen (AG).

Du côté français, des représentants de l’ASN de Paris, de Strasbourg et de Lyon ont participé à la réunion. La délégation suisse, quant à elle, était constituée, en plus de membres de l’IFSN, de représentants de l’Office fédéral de l’énergie OFEN et de l’Office fédéral de la santé publique OFSP, ainsi que d’un représentant pour le canton de Bâle-Ville et de Genève.

https://www.ensi.ch/fr/2018/01/10/la-france-et-la-suisse-echangent-leurs-points-de-vue-sur-la-surveillance-nucleaire/