Fév 04

CRUAS-MEYSSE, DÉPARTS DE FEU À LA CENTRALE : L’AUTORITÉ DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE VEILLE

Trois représentants de l’Autorité de sûreté nucléaire siégeaient à côté de Christophe Chanut, directeur de la centrale (à gauche) à la commission locale d’information, hier.

Le seul point noir dans les bons chiffres de la sûreté de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, présentés hier en commission locale d’information : les départs de feu. En 2017, la direction en a recensé sept (un de plus qu’en 2016). Deux d’entre eux, dans la laverie et les bacs de conditionnement des déchets, avaient même obligé l’Autorité de sûreté nucléaire à faire des inspections “réactives” (menées à la suite d’un événement particulièrement significatif). Le gendarme du nucléaire affirmait hier qu’il serait « très attentif en 2018 à cette thématique ».

Or, l’année commence mal. Cette semaine, deux incendies se sont déclenchés sur le plancher en bois du chantier de la salle des machines de l’unité de production n° 2 (dans la partie non-nucléaire du site), en arrêt programmé pour maintenance (nos éditions du 1er et 2 février).

http://www.ledauphine.com/drome/2018/02/03/departs-de-feu-a-la-centrale-l-autorite-de-surete-nucleaire-veille